Juillet 2014 : enfin une baisse de la mortalité sur les routes !

La tendance de ces derniers mois était à la hausse et ne présageait rien de bon pour la suite… mais les chiffres communiqués aujourd’hui sont synonymes d’une baisse historique de la mortalité sur les routes pour un mois de juillet.

baisse mort juillet

La mortalité en baisse mais encore au dessus des 300 morts

En juillet 2014, 304 personnes ont perdu la vie sur les routes de France soit exactement le même nombre de morts qu’en juin. Mais comparé à l’an dernier (344 morts en juillet 2013), cela correspond à une baisse de -11,6 % (40 personnes en moins). « C’est le nombre de décès sur les routes le plus bas jamais enregistré pour un mois de juillet depuis 1954. » selon la Sécurité Routière. On constate aussi une baisse du nombre de blessés (-15,6 %) et de personnes hospitalisées (-18,6 %).

Des automobilistes français aux comportements dangereux et des efforts à faire

Malgré cette baisse, durant les six premiers mois de l’année la hausse a été importante et il faudra donc attendre la fin d’année pour dresser un bilan positif ou négatif.

Début juillet, période de grand départs en vacances, la Sécurité Routière a lancé une toute nouvelle campagne de sensibilisation concernant les excès de vitesse avec comme slogan « Trop vite. Trop tard ». Le message est peut-être bien passé chez les français. S’inspirant d’une vidéo choc néo zélandaise, la version française met sur pause une scène où deux voitures vont avoir un accident. En complément du spot télé, la Sécurité Routière a mis en place une campagne d’affichage sur le réseau routier secondaire ainsi qu la diffusion de cinq spots audios en radio.
Restez tous vigilants en ce week-end prolongé du 15 août.
(Re)voir le spot TV de la Sécurité Routière :

Mis à jour le 14 août 2014

Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer