Programme du stage de récupération de points

Vous avez accumulé les infractions routières ayant entraîné à la perte de points et votre solde de points baisse dangereusement ? C’est le moment de vous inscrire à un stage de sensibilisation à la sécurité routière dans un centre agréé.

Le déroulement du stage de récupération de points

Effectuer un stage permet de récupérer 4 points dans le cadre d’un stage en cas n°1 (stage volontaire) et cas n°2 (stage obligatoire en période probatoire).

Dans le cadre d’un stage obligatoire suite à une décision de justice (cas n°3 et cas n°4), le stage ne peut donner lieu à une récupération de points.

Le stage dure deux jours consécutifs, généralement de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30.

Au moment de l’inscription chez PermisAPoints, vous recevez toujours une convocation sur laquelle figurent les horaires et l’adresse du lieu de stage.

Attention : le respect des horaires est impératif ! En cas d’absence ou de retard, les animateurs sont libres de vous refuser l’accès au stage. Dans ce cas, le stage est dû et vous ne serez pas transféré vers une autre session. Il faudra se réinscrire à un autre stage permis à points.

Rappel : il n’est pas possible de fractionner son stage sur deux sessions.

Le programme du stage de récupération de points de permis

Le programme ci-dessous représente la deuxième génération de stage. Il a été pensé à partir d’études réalisées par des animateurs expérimentés, sous l’autorité de l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (IFSTTAR). Il prend en compte les évolutions de la société et les changements en matière de sécurité routière afin d’encourager au changement d’attitude et de comportement chez les conducteurs.

1er jour

Séquences Objectifs Contenus
Tour de table Présentation du programme et des objectifs du stage, des participants. Rappel du dispositif réglementaire du permis à points.
Données de sécurité routière L’insécurité routière en France : données statistiques nationales et locales sur l’insécurité routière (nombre de tués, blessés, types d’usagers, circonstances…).
Accidentologie Faire connaître aux participants, les principales causes et circonstances des accidents, les populations à risque. Utilisation d’une étude de cas d’accident permettant d’illustrer et de discuter sur les données nationales d’insécurité routière.
Questionnaire d’autoévaluation des connaissances Réactualiser les connaissances des stagiaires sur le code de la route. Questionnaire d’autoévaluation
Données psychophysiologiques Analyser et faire comprendre la diversité des usagers dans la circulation, les problèmes d’interaction et de communication. Exercices sur des situations de conduite et la tâche de conduite.
Choix d’un module spécifique Module thématique (vitesse, produits psychoactifs…

2ème jour

Le deuxième jour est basé sur un enseignement spécialisé comportant 3 phases.

Matrice du module produits psychoactifs

Phase 1 : diagnostic

Phase 2 : analyse des influences 

Séquences Objectifs généraux Objectifs spécifiques
Normes et contexte social Réfléchir à l’influence de la norme, à la capacité à faire face à la pression des autres et sa responsabilité
  • Exposer ses opinions, ses normes, sa vision sur la consommation de produits
  • Comparer, confronter,situer les représentationsdu groupe
  • Montrer qu’il existe une tendance à surévaluer certains comportements de consommation
  • Réfléchir à l’influence des perceptionsde ce que font les autres sur nos propres comportements
  • Mettre en évidence l’influence du groupe et la nécessité d’apprendre à affirmer ses positions
  • Développer les capacités de communication verbales et non-verbales
  • Développer les compétences psychosociales et l’empathie
  • Exprimer son ressenti et analyser ses propres mécanismes de régulation et de contrôle
Compétences perçues et sentiment d’auto-efficacité
  • Favoriser la perception de ses capacités
  • Prendre conscience de leur influence sur les comportements
  • Mener une réflexion sur les risques et les limites
  • Evaluer son sentiment d’efficacité
  • Mettre en relation ce sentiment avec des actes de la vie quotidienne dont la circulation routière, la prise de risque et la possibilité de faire autrement
  • Mettre en relation ce sentiment avec ses répercussions sur le niveau de stress
Contexte scientifique
  • Accéder à des connaissances scientifiques sur les produits psychoactifs et leur usage
  • Réfléchir à l’impact de ces consommations sur le comportement de conduite
  • Intégrer des connaissances sur les effets des produits
  • Favoriser une meilleure compréhension des situations routières critiques à travers les scénarios-types d’accident (ex. : accidents d’usagers de deux-roues, de piétons, de personnes âgées…)
  • Travailler sur les défaillances fonctionnelles du conducteur
  • Repérer les usages à risque ou nocifs des produits
  • Communiquer sur les seuils de sécurité
  • Réfléchir à ce qui amène à consommer des produits et conduire

Phase 3 : ajustement 

Séquences Objectifs généraux Objectifs spécifiques
Niveau de motivation
  • Faire le point sur ses motivations à changer
  • Accéder à des connaissances sur le processus de changement
  • Déterminer son degré de motivation à changer son comportement de consommation
  • Mieux cerner les raisons invoquées pour expliquer la consommation ou la non-consommation d’un produit afin de mesurer la motivation du sujet à changer
Comportement cible
  • Réfléchir sur son hygiène de vie
  • Travailler sur ses capacités de changement
  • S’interroger sur son hygiène de vie
  • Reconnaître le besoin d’avoir du plaisir comme un besoin légitime
  • Réfléchir aux moyens de répondre à ce besoin
  • Permettre à chacun de faire le point sur son état de stress
  • Savoir différencier ses sources de stress, ses capacités de réponses au stress et ses outils pour gérer la situation
  • Rechercher des solutions alternatives pour gérer son stress
  • Faire l’expérience, à travers un exercice pratique, d’être à l’écoute de soi-même, de son corps, de ses sensations et de pouvoir répondre à un état de fatigue ou de tension

Matrice du module vitesse

Phase 1 : diagnostic

 

Séquences Objectifs généraux Objectifs spécifiques
Représentations Prendre conscience des représentations sur la vitesse et la règle
  • Permettre l’expression des représentations au sein d’un groupe sur le thème de la sécurité routière
  • Faciliter la prise de parole de chaque membre du groupe à partir de ses connaissances, ses aptitudes et valeurs, sa pratique et son expérience
Attentes Exprimer ses attentes sur la vitesse, la transgression et le risque
  • Mettre en évidence les attentes liées à la vitesse, à la transgression de la règle et au contrôle comportemental
  • Examiner le rapport bénéfice/coûts dans certaines prises de risque
Autoévaluation de ses comportements
  • Examiner les différents déterminants à l’origine des comportements
  • Favoriser une prise de conscience des déterminants de la prise de risque sur la route
  • Mener une réflexion sur les risques et les limites
  • Evaluer son rapport à la polyactivité
  • Identifier les contextes déclencheurs d’une infraction
  • Réfléchir aux conséquences (positives ou négatives) de nos habitudes de transgression

Phase 2 : analyse des influences

Séquences Objectifs généraux Objectifs spécifiques
Normes et contexte social Réfléchir à l’influence de la norme, à la capacité à faire face à la pression des autres et à sa responsabilité
  • Exposer ses opinions, ses normes, sa vision sur la vitesse, la règle, le temps éventuellement
  • Comparer, confronter, situer ses représentations
  • Montrer qu’il existe une tendance à surévaluer certains comportements
  • Réfléchir à l’influence des perceptions de ce que font ou pensent les autres sur nos propres comportements
  • Développer les capacités de communication verbales et non verbales
  • Développer les compétences psychosociales et l’empathie
  • Exprimer son ressenti et analyser ses propres mécanismes de régulation et de contrôle
Compétences perçues et sentiment d’auto-efficacité
  • Favoriser la perception de ses capacités
  • Prendre conscience de leur influence sur nos comportements
  • Mener une réflexion sur les risques et les limites
  • Evaluer son sentiment d’efficacité
  • Mettre en relation ce sentiment avec des actes de la vie quotidienne dont la circulation routière, la prise de risque et la possibilité de faire autrement
  • Mettre en relation ce sentiment avec ses répercussions sur le niveau de stress
Contexte scientifique
  • Intégrer les composantes de la tâche de conduite
  • Favoriser une meilleure compréhension des situations routières critiques
  • Intégrer le modèle cinématique (les différentes lois physiques et cinétiques)
  • Etre capable d’effectuer quelques calculs simplifiés concernant ces lois physiques
  • Etre capable d’intégrer ces connaissances dans sa conduite de tous les jours
  • Favoriser une meilleure compréhension des situations routières critiques à travers les scénarios types d’accident (ex. : accidents d’usagers de deux-roues, de piétons, de personnes âgées…)
  • Identifier les défaillances fonctionnelles du conducteur
  • Stimuler l’activité prévisionnelle du conducteur

Phase 3 : ajustement 

Séquences Objectifs généraux Objectifs spécifiques
Niveau de motivation
  • S’interroger sur ses intentions de changement
  • Identifier les leviers et les freins au changement
Déterminer son degré de motivation à changer son comportement
Comportement cible
  • Réfléchir à son hygiène et à son style de vie
  • Travailler sur ses capacités de changement
  •  

  • S’interroger sur son hygiène de vie
  • Réfléchir aux moyens de répondre à ce besoin
  • Permettre à chacun de faire le point sur son état de stress
  • Savoir différencier sources de stress, capacités de réponses au stress et outils pour gérer la situation
  • Rechercher des solutions alternatives pour gérer son stress
  • Savoir organiser ses activités
  • Faire l’expérience, à travers un exercice pratique, d’être à l’écoute de soi-même, de son corps, de ses sensations et de pouvoir relâcher ses états de fatigue ou de tension
  •  

Stratégies Elaborer des réponses pour les situations à risque
  • Développer les capacités de communication verbales et non verbales
  • Développer les compétences psychosociales et l’empathie
  • Exprimer son ressenti et analyser ses propres mécanismes de régulation et de contrôle
Aucun examen final est prévu, seule votre assiduité est demandée pour récupérer vos quatre points.

Le contenu du stage

Les animateurs suivent un programme défini pour toute la France, abordant notamment les facteurs généraux de l’insécurité routière et des enseignements spécialisés relatifs à la vitesse, l’alcool au volant ou à la conduite de poids lourds. Ils adaptent aussi certains thèmes choisis en fonction des stagiaires présents.

L’esprit du stage est d’amener les participants à :

  • Réfléchir sur leur conduite en abordant la perception et la physiologie du conducteur, les motivations et l’infraction au volant, ou encore en faisant un questionnaire d’auto-évaluation des connaissances,
  • Mettre en commun leurs réflexions, par des tours de table réguliers et le fait de parler de leurs représentations autour la conduite,
  • Aborder un cas pratique en analysant un accident par exemple ;
  • Connaître des informations spécifiques sur les lois physiques et leurs conséquences sur la conduite.

Chassez les idées reçues !

Le stage de récupération de points n’est pas une auto-école bis.
Il ne comporte ni examen ni épreuve pratique et on n’y révise pas le code à haute dose.

En fait, il s’appuie sur la prise de parole des participants au sein d’un groupe. Confronter ses expériences et sa situation à celles des autres favorise en effet la prise de conscience des risques encourus.

Témoignages

Les témoignages que nous recevons, parlent d’eux-mêmes. Même si faire un stage de récupération n’est pas une partie de plaisir, bien souvent, les participants repartent avec une autre vision de la route. Les conducteurs ont rarement l’occasion de se confronter à d’autres conducteurs, et les ateliers de travail en petits groupes sont l’occasion d’échanger sur les comportements de chacun et de mieux comprendre les conséquences d’une infraction.

Le conseil de PermisAPoints

 Même si vous venez à reculons, uniquement parce que vous devez récupérer des points, votre présence n’y est pas fortuite. Profitez de ce temps pour réfléchir et faites du stage permis à points un temps utile pour vous et pour le groupe. N’hésitez pas à dire ce que vous pensez ; donnez et partagez votre point de vue.

Le stage est réglementé par la Préfecture

Faites attention, pour être valide, le stage doit :

  • être animé par deux formateurs sécurité routière agréés par le Ministère des transports : un psychologue et un spécialiste de la formation à la sécurité routière ( BAFM ) ;
  • rassembler entre 6 et 20 conducteurs. Si le nombre minimal fixé par la Préfecture n’est pas atteint, le stage est normalement annulé, et dans le cas contraire, il est invalidé.
  • être réalisé dans un centre ayant obtenu l’agrément.

Un avantage : la récupération automatique de points après le stage

À la fin du stage, le conducteur reçoit une attestation de stage validant sa participation. C’est le sésame qui rend automatique la récupération de 4 points dès le lendemain du stage (en date de valeur, c’est-à-dire que les points seront crédités ce jour-là, et non au soir des deux jours de stage).

Attention : pour obtenir l’attestation, la présence et le respect des horaires pendant les deux jours de stage sont impératifs !

En cas d’absence ou de retard, les animateurs sont libres de refuser l’accès au stage. Ces questions sont de leur responsabilité. S’ils refusent l’accès, le conducteur ne reçoit pas d’attestation de stage, la récupération de points n’est pas validée, mais le montant du stage est dû…

Mis à jour le 21 juin 2018

Partagez cet article
Nous garantissons les prix les plus bas

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer