Conduire en France avec un permis étranger

Il est possible de conduire en France avec un permis étranger hors Union Européenne. Les conditions varient en fonction de la durée de votre séjour : court séjour, installation définitive ou études.

Pour les personnes ayant un permis de conduire de l’Union Européenne, il est tout à fait possible de circuler en France. Elles peuvent faire une demande d’échange de permis de conduire, mais ce n’est pas obligatoire (sauf exceptions) .

Conduire en France avec un permis européen

Tous les permis de conduire délivrés par l’Union Européenne sont reconnus en France. Donc une personne résidant en France de manière permanente a le droit de conduire pendant toute la durée de validité de son permis belge, suisse, ou de tout autres pays de l’Espace Economique Européen ( dont Suisse, la Norvège et le Luxembourg )

Cas des infractions au code de la route avec un permis européen

  • Pour une personne non résidente, il existe des accords entre les pays de l’union européenne, le conducteur infractionniste devra payer l’amende mais ne perdra pas de points.
  • Pour une personne résidente en France, dés lors qu’elle commet une infraction au code de la route entraînant un retrait de point, elle doit échanger son permis de conduire pour un permis français et ainsi passer sur un modèle de permis à 12 points.

Conduire en France avec un permis étranger hors UE pour un court séjour

Un étranger hors Union Européenne, peut conduire en France avec son permis de conduire si celui-ci est valide et accompagné d’un permis de conduire international ou d’une traduction.

Conduire en France avec un permis de conduire étranger hors UE après une installation définitive en France

Que ce soit pour les résidents français ayant passé leur permis à l’étranger ou les étrangers ayant passé leur permis dans leur pays d’origine, il faut remplir plusieurs conditions pour faire reconnaître le permis de conduire étranger.

  • Avoir un permis valide et avoir l’âge légal de conduire.
  • Le permis doit avoir été délivré par l’ancien pays de résidence.
  • Le permis doit être rédigé en français ou avoir une traduction officielle.
  • Le titulaire ne pas être en suspension ou annulation de permis dans le pays d’origine
  • Le titulaire ne pas avoir fait l’objet en France, avant l’obtention du permis étranger, d’une annulation ou d’une invalidation de votre droit de conduire,

Si le conducteur est non européen, son permis est valable pendant un an maximum : par exemple une personne avec un permis tunisien ou un permis marocain peut conduire en France pendant un an.

Si le conducteur est européen, son permis est valable pendant un an maximum suivant l’acquisition de sa résidence normale en France (soit au plus 18 mois, c’est à dire les 6 premiers mois de sa résidence en France + 12 mois). Exemple : un portugais avec un permis algérien.

Si le conducteur est français, son permis est valable pendant un an maximum à partir de l’entrée en France (soit au plus 12 mois).

Résidence en France pendant les études et le permis étranger hors UE

Il est possible de conduire en France avec un permis de conduire étranger hors UE durant toute la validité du titre de séjour étudiant.

Echange du permis étranger non européen contre un permis français

Au delà de la validité d’un an d’un permis étranger, il est possible de faire un échange.

Attention : à partir du moment où la validité du permis étranger est terminée, le conducteur n’a plus le droit de conduire.
Il encourt les mêmes risques que conduire sans permis.

Les permis de conduire nationaux sont susceptibles de faire l’objet d’un échange contre un permis de conduire français. Des accords bilatéraux et des pratiques réciproques d’échange des permis de conduire existent : Liste des pays

Echange du permis européen contre un permis français

L’échange n’est pas obligatoire sauf en cas d’infraction au code de la route entraînant une perte de points ou de suspension ou d’annulation de permis.

Attention : Lorsqu’un permis européen obtenu par échange d’un permis non européen, est émis par un pays ne pratiquant les échanges réciproques avec la France, alors l’échange n’est pas possible.

Mis à jour le 9 juin 2016

Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer