Une formation de secourisme à l’examen du permis

Introduire une épreuve de secourisme à l’examen du permis de conduire : une fois de plus cette question revient sur le devant de la scène politique ! Pour certains pays européens comme l’Allemagne, la Suisse ou l’Autriche, ce sujet fait partie du passé, cette épreuve figure à l’examen du permis depuis déjà un bon nombre d’années.
Idée bien accueillie par les auto-écoles, la proposition de M. Jean-Pierre LELEUX et de ses collègues soulève néanmoins plus d’une interrogation.

Intégrer l’épreuve de secourisme à l’examen du permis pour sauver des vies

Au début du mois de novembre, le Sénat a adopté une proposition de loi qui inclut l’épreuve de secourisme à l’examen du permis de conduire. Le but étant de vérifier que les candidats à l’obtention du permis de conduire disposent des notions élémentaires de premiers secours.

apprendre les gestes de secourisme A l’heure actuelle, il n’y a pas d’apprentissage systématique des gestes de premiers secours à l’école malgré une loi en ce sens adoptée en 2005.
Ces dernières années, entre 3000 et 4000 personnes perdent la vie sur nos routes chaque année. Une partie des victimes des accidents de la route décèdent dans l’attente des secours. Grâce aux gestes de premiers secours apportés par les témoins d’un accident, le pire pourrait être évité. Selon le groupe de travail du Sénat, de 250 à 300 vies seront susceptibles d’être sauvées par an.
L’idée a été bien accueillie par les professionnels des auto-écoles mais des précisions s’imposent.

Les questions que la proposition de loi laisse en suspens

Le texte de la proposition de loi sera examiné dès le 19 novembre par les parlementaires.
Plusieurs points devront être précisés et notamment :

  • De quelle façon inscrire l’épreuve de secourisme dans l’examen actuel du permis ?
  • De quel type d’épreuve s’agirait-il : des questions ou plutôt une mise en situation ?
  • Comment s’organisera la formation des moniteurs ?
  • Pourrait-on présenter un diplôme obtenu auprès des Pompiers ou de la Croix-Rouge pour que l’épreuve soit considérée comme obtenue ?

Sans oublier la question relative au coût du permis qui risque d’augmenter, et sans compter qu’il est déjà considéré comme assez élevé par une majorité de candidats…La procédure d’obtention du permis de conduire va également en pâtir alors qu’elle est déjà critiquée comme étant longue. Des solutions existent certainement, aux pouvoirs publics d’en débattre !

Mis à jour le 31 mars 2014

Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer