Vitesse au volant : les radars font débat !

L’approche des départs en vacances au printemps a ravivé la polémique autour des radars. Le débat porte sur deux points principaux : l’un, juridique et l’autre, relatif à l’efficacité de ces dispositifs. Si la Sécurité routière clame haut et fort par le biais de sa campagne que les appareils en cause ont permis de sauver près de 11 000 vies depuis l’année 2002, certaines associations ne semblent pas adhérer à cette position.

carte des radars fixes

source : Ministère de l’intérieur

Les radars et leur faille juridique

Récemment des associations ont remis en cause formellement la légalité des PV dressés suite à des excès de vitesse constatés par les radars. Selon les représentants de ces associations, les appareils ne sont pas contrôlés selon les modalités prévues par la loi. Le dispositif légal et règlementaire exige que les radars soient contrôlés par des organismes agrées et indépendants. Dans la pratique, pourtant, les appareils seraient contrôlés par l’administration elle-même, ce qui porterait une atteinte grave au principe d’impartialité. Selon maître Rémy Josseaume, un nombre important de PV dressés depuis fin 2009, pourraient ainsi voir leur légalité remise en cause par les automobilistes qui n’ont pas tardé, selon ses mots, à multiplier les recours.

Les associations estiment en outre, que se concentrer exclusivement à la répression des excès de vitesse n’est pas une solution pour combattre efficacement contre le taux de mortalité qui, depuis le début de l’année, a grimpé de plus de 10%.

L’efficacité des radars fait polémique

La question de l’efficacité des radars a été soulevée notamment en raison des accidents mortels qui ont été fréquents pendant les premiers mois de 2011. Alors, de nombreuses voix se sont élevées pour contester l’efficacité des 3 373 appareils automatiques, qui depuis 2002, auraient fait leurs preuves selon Sécurité routière. Leur nombre a augmenté et leur performance technique a été améliorée.

Les pouvoirs publics ont décidé de maintenir leur position alors que le taux de mortalité sur nos routes est reparti à la hausse ces derniers mois. Au mois de mars dernier, par exemple, le Ministre de l’Intérieur a affirmé la pérennisation et l’amplification du dispositif. Claude Guéant a toutefois, souligné que le but n’est pas de sanctionner mais de faire de la pédagogie. Installation de nouveaux radars donc en vue, sans oublier néanmoins, que si les radars ont une efficacité limitée, c’est parce que vous êtes les seuls à pouvoir éviter les accidents…

Mis à jour le 23 juin 2014

Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer