Alcool au volant : taux supérieur à 0.8g

Les statistiques sont là : Un tiers des accidents mortels sont dus à l’alcool. Une personne qui a bu a 8,5 fois de risque d’être responsable d’un accident mortel.
La conduite avec un taux d’alcoolémie superieur à 0.8g par litre de sang est équivalent à la conduite avec 0.4mg par litre dans l’air expiré

Quelles sanctions pour une conduite avec un taux d’alcool supérieur à 0,8g ?

Perte de 6 points sur le permis de conduire
Passage au tribunal

Délit

  • Amende 4 500€
  • Immobilisation du véhicule
  • Suspension de 3 ans du permis de conduire – sans sursis ni permis blanc
  • Obligation d’accomplir un stage de sensibilisation à la sécurité routière.
  • 2 ans d’emprisonnement.

En cas de récidive : Annulation du permis de conduire avec interdiction de solliciter la délivrance d’un nouveau Permis pendant 3 ans

Combien de verres d’alcool pour ne pas être sanctionné ?

Quelle que soit la boisson alcoolisée, un verre représente à peu près la même quantité d’alcool.

Chaque verre fait monter le taux d’alcoolémie de 0,20 g à 0,25 g en moyenne.
Après 3 verres, le risque de dépasser 0,80g par litre de sang est fort.

Le taux d’alcool dans le sang atteint son pic 30 minutes après absorption sur un sujet à jeun et une heure après absorption au cours d’un repas.
En revanche, il faut beaucoup de temps pour éliminer l’alcool : 0.15g/l d’alcool par heure.

Un éthylotest à usage unique coûte moins de 1,50 euros et peut éviter le pire. On en trouve dans toutes les grandes surfaces, les centres auto, les pharmacies…

Celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas!

En France, 1 000 personnes sont tuées dans des accidents de la route où l’alcool était présent. Dans 55 % des accidents mortels, l’alcoolémie du conducteur était supérieure à 1,5 g/l de sang.
Source : sécurité routière.

La législation et l’alcool au volant

Art L 234-1 du code de la route.

Même en l’absence de signe d’ivresse manifeste, le fait de conduire un véhicule sous l’emprise d’un état alcoolique caractérisé par une concentration d’alcool dans le sang égale ou supérieure à 0.80 grammes par litre ou par une concentration dalcool dans l’air expiré égale ou supérieure à 0.40 miligramme par litre est puni de deux ans d’emprisonnement et de 4 500€ d’amende

Mis à jour le 14 septembre 2016

Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer