Défaut de signalisation de changement de direction

Il est important de communiquer avec les autres usagers de la route. La signalisation de changement de direction est la première chose à faire pour faire comprendre aux autres vos intentions. Le défaut d’usage du clignotant est sanctionné par un retrait de points et une amende.

Quelles sanctions pour le non-usage du clignotant ?

Perte de 3 points sur le permis de conduire
35 € d’amende

Contravention de classe 2

  • Amende forfaitaire de 35€
  • Amende forfaitaire minorée de 22€
  • Amende forfaitaire majorée de 75€
  • Maxima 150€
  • Suspension de 3 ans du permis de conduire.

Bien signaler son changement de direction avec son clignotant

Le plus important lorsqu’on se déplace sur la route, c’est communiquer avec les autres usagers. Oublier le clignotant peut entrainer de lourdes conséquences humaines.
Indiquez votre changement de direction à l’avance pour permettre aux autres d’anticiper votre manoeuvre.

Attention, l’usage du clignotant ne donne pas le droit au véhicule de changer de direction !

50 % des Français déclarent ne pas mettre leur clignotant pour tourner ou doubler lorsqu’ils circulent en ville.

Rond point et clignotant

Voici un tableau pour vous aider à comprendre quand il faut allumer les clignotants dans un rond point :

Direction Avant l’entrée dans le rond point À l’intérieur du rond point
Pour aller tout droit ou en face Pas de clignotant Allumer le clignotant droit une fois que vous avez franchi la dernière sortie avant la vôtre
Pour aller à droite Positionnez-vous sur la droite et allumez le clignotant droit Allumer le clignotant droit une fois que vous avez franchi la dernière sortie avant la vôtre
Pour aller à gauche ou faire demi-tour Positionnez-vous sur la gauche et allumez le clignotant gauche Allumer le clignotant gauche une fois que vous avez franchi la dernière sortie avant la vôtre

 

Ce que dit la loi sur l’oubli de clignotant

Art 412-10 du code de la route

Tout conducteur qui s’apprête à apporter un changement dans la direction de son véhicule ou à en ralentir l’allure doit avertir de son intention les autres usagers, notamment lorsqu’il va se porter à gauche, traverser la chaussée, ou lorsque, après un arrêt ou stationnement, il veut reprendre sa place dans le courant de la circulation.

Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article relatives au changement de direction est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe.

Tout conducteur coupable de cette dernière infraction encourt également la peine complémentaire de suspension du permis de conduire pour une durée de trois ans au plus, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l’activité professionnelle.

Cette contravention donne lieu de plein droit à la réduction de trois points du permis de conduire.

Mis à jour le 13 juillet 2018

Partagez cet article
Nous garantissons les prix les plus bas

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer