Sécurité routière : la mortalité repart à la hausse en avril

Si, il y a un mois, on se réjouissait de la baisse du taux de mortalité routière en mars, les statistiques pour le mois d’avril dernier traduisent, à l’inverse, une hausse des décès sur la route. Le 15 mai dernier, l’Observatoire national interministériel de la Sécurité routière (ONISR) a fait état d’une augmentation de +4,3 % du nombre des accidents mortels sur la route par rapport à 2014. En chiffres, cela représente 265 personnes décédées dans un accident de la circulation en 2015 pour 254 victimes l’année dernière. Cette nouvelle hausse rend d’autant plus urgente la réaction des pouvoirs publics et la mise en place des mesures annoncées.

chiffres de la sécurité routière

Hausse de la mortalité routière en avril, les autres indicateurs indiquent une baisse

Le taux de mortalité a marqué une nouvelle hausse en avril 2015. Alors que l’année 2014 (+3,7 %) a rompu avec la tendance des douze dernières années qui était à la baisse des accidents mortels, en 2015, les chiffres continuent à grimper. Les quatre premiers mois de cette année marquent une augmentation des victimes sur la route de +2,5 %.

Le seul point positif reste le fait que les autres indicateurs sont à la baisse, à part les hospitalisations dont le nombre a aussi augmenté en avril dernier et représente une hausse de +1,5 %(2 136 personnes hospitalisées suite à un accident de la circulation) par rapport à la même période en 2014. Le nombre des accidents corporels a baissé de -3,3 % (4 664) et celui des blessés de -1,5 % (5 865).

Les deux-roues sont les premières victimes

Le mois d’avril 2015 a été particulièrement meurtrier pour les motocyclistes, les cyclomotoristes et les cyclistes.

Les deux-roues représentent en général 5 % du trafic routier mais sont parmi les premières victimes des accidents mortels sur la route. En conséquence ils devront s’équipé d’un gilet haute visibilité à partir de janvier 2016. Ils représentent en moyenne 57 % des blessés graves et 28 % des personnes décédées dans un accident à la circulation. Environ 900 deux-roues meurent chaque année d’une collision avec une voiture. L’accident le plus classique reste celui dans lequel l’automobiliste qui déboîte et ne voit pas le deux-roues arriver… D’autres accidents fréquemment rencontrés sont liés au manque ou à la mauvaise appréciation par le conducteur de la vitesse du motard ou du cycliste.

Soyez donc vigilants lorsque vous prenez le volant !

Mis à jour le 2 juin 2015

Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer