Sécurité routière : un nouveau radar débarque le 15 mars

Le nouveau radar embarqué

Destiné à lutter contre les grands excés de vitesse, les nouveaux radars seront embarqués dans des véhicules banalisés et seront capables de « flasher sans flash » en roulant et en se mêlant à la circulation. Ce dispositif sera opérationnel le 15 mars 2013.

Le radar embarqué est dissimulé dans le véhicule.
L’antenne radar se cache derrière la plaque d’immatriculation. Au niveau du pare-chocs une plaque émet un flash invisible. Les seuls éléments « visibles » seront les forces de l’ordre en uniforme obligatoirement dans le véhicule et en regardant bien, vous pourrez voir  la caméra : un petit boitier noir fixé sur le tableau de bord. La caméra peut prendre jusqu’à trois voies et balaie tous les véhicules circulant à sa gauche. A terme elle pourra aussi prendre les véhicules roulant en sens inverse.

Une tablette permettra de régler le radar et d’enregistrer les clichés.

Le contrevenant recevra son amende dans les 3 jours après un traitement automatisé dans le centre de verbalisation de Rennes.
Dans un premier temps 20 radars nouvelle génération seront deployés dans 18 départements ( Paris, la Somme, l’Oise, le Loiret, l’Ille-et-Vilaine, les Bouches-du-Rhône, la Haute-Garonne, le Rhône, le Nord, la Moselle, la Loire-Atlantique, la Gironde, le Calvados, les Pyrénées-Orientales, le Vaucluse, le Loir-et-Cher, les Alpes-Maritimes et l’Essonne)

La vitesse en cause dans 25% des accidents mortels

La baisse de la mortalité routière diminue de 70% à proximité des radars. Leur efficacité n’est plus à prouver même si, nous sommes tous d’accord, se faire flasher à 2 km/h au délà de la vitesse autorisée n’est pas agréable….
Le radar embarqué aura une marge de 10% au delà de 100km/h et une marge d’erreur de 10km/h pour les vitesse jusqu’à 100km/h. Ce sont donc les grands excés de vitesse qui sont visés ( excès de vitesse supérieur à 20km/h )

infographie radar embarqué

Infographie : www.securite-routiere.gouv.fr

Rappel des radars présents sur les routes de France

Radar fixe

Le premier radar mis en service en 2003. Aujourd’hui ce sont presque 2200 radars installés. Il fonctionne avec une marge d’erreur de 5km/h ( en dessous de 100km/h) ou de 5% au dessus de 100km/h.

Radar vitesse mobile

Installé à bord d’un véhicule à l’arrêt, il fonctionne comme un radar fixe et est amené à disparaître.

Radar discriminant

En service depuis janvier 2011, il permet de différencier les véhicules selon leur catégorie. Actuellement il en existe 137.

Radar Vitesse moyenne

Entrée en service en juin 2012, il contrôle la vitesse moyenne entre un point A et un point B sur une même portion de route. Actuellement seulement 39 radars de ce type sont déployés.

Radar feu rouge

Entrée en service en décembre 2009, il en existe environ 700 actuellement en France.

Radar passage à niveau

Entrée en service en juin 2010, 34 appareils sont installés en France.

Radar pédagogique

Il a remplacé une partie des panneaux signalant la présence d’un radar flashant. Il peut être aussi installé librement sur les routes selon les besoins.Aujourd’hui on compte 1750 radars pédagogiques installés.

Radar chantier

Depuis juin 2012 seulement 4 radars sont testés et leur déploiement est à l’étude. Il a été mis en place sur des axes routiers en travaux et sur lesquels la vitesse limitée est rarement respectée.

Mis à jour le 3 avril 2014

Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer