Non respect de l’arrêt au feu rouge

Le non respect de l’arrêt au feu, ou communément appeler par les automobilistes « griller un feu » , est une infraction grave définit par le code de la route. Si l’infraction est constatée par un radar feu rouge automatique, elle entrainera le retrait de 4 points sur le permis de conduire.

Quelles sanctions pour un feu rouge grillé ?

Perte de 4 points sur le permis de conduire
135 € d’amende

Contravention de classe 4

  • Amende forfaitaire de 135€
  • Amende forfaitaire minorée de 90€
  • Amende forfaitaire majorée de 375€
  • Maxima 750€
  • Suspension de 3 ans du permis de conduire.

Nos conseils à l’approche du feu tricolore

Adaptez votre vitesse à l’approche du feu. Si le feu est vert depuis un certain temps, vous devez anticiper l’arrêt probable en lâchant l’accélérateur.

Surveillez votre rétroviseur et prévenez le conducteur qui vous suit d’un possible arrêt en allumant vos feux stop.

L’inobservation de l’arrêt imposé par un feu rouge fixe ou clignotant ainsi que l’arrêt absolu imposé par le panneau stop représente à eux deux 322 448 infractions, soit 1 infraction toutes les deux minutes!
Source : sécurité routière

Radar feu rouge : comment ça marche ?

De nombreux radars automatiques au feu rouge ont été installés en ville. Au 1er août 2015, ce sont près de 712 radars feu rouge qui sont présents sur le territoire.

Le radar feu rouge se déclenche à deux reprises. La première photo est prise au passage des lignes pointillées situées au niveau du feu tricolore ( la ligne d’effet des feux : LEF), et la deuxième photos se déclenche après le franchissement des pointillés lorsque le véhicule continue sa route au delà du feu.

Attention, le radar se déclenche dés le franchissement de la ligne. Mais si le véhicule s’arrête sur la ligne, aucun avis de contravention ne sera envoyé.

Ce qui dit le code de la route sur le non-respect du feu rouge

Art R 412-30

Tout conducteur doit marquer l’arrêt absolu devant un feu de signalisation rouge, fixe ou clignotant.

L’arrêt se fait en respectant la limite d’une ligne perpendiculaire à l’axe de la voie de circulation.

  • Lorsque cette ligne d’arrêt n’est pas matérialisée sur la chaussée, elle se situe à l’aplomb du feu de signalisation ou avant le passage piéton lorsqu’il en existe un.
  • Lorsqu’une piste cyclable traversant la chaussée est parallèle et contiguë à un passage réservé aux piétons dont le franchissement est réglé par des feux de signalisation lumineux, tout conducteur empruntant cette piste est tenu, à défaut de signalisation spécifique, de respecter les feux de signalisation réglant la traversée de la chaussée par les piétons.

Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Toute personne coupable de cette infraction encourt également la peine complémentaire de suspension, pour une durée de trois ans au plus, du permis de conduire, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l’activité professionnelle.

Cette contravention donne lieu de plein droit à la réduction de quatre points du permis de conduire

Mis à jour le 2 mai 2017

Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer