Non respect de la priorité

Lorsque un conducteur aborde une intersection, il doit céder la priorité aux véhicules arrivant par la droite. Le non respect de de la priorité entraîne un retrait de points et une amende.

Quelles sanctions pour le refus de la priorité à droite ?

Perte de 4 points sur le permis de conduire
135 € d’amende

Contravention de classe 4

  • Amende forfaitaire de 135€
  • Amende forfaitaire minorée de 90€
  • Amende forfaitaire majorée de 375€
  • Maxima 750€
  • Suspension de 3 ans du permis de conduire.

Les différentes panneaux de signalisation pour la priorité à droite

Lorsque vous franchissez une intersection avec priorité à droite, pensez à la vie de votre passager assis à côté de vous. En effet, cette règle a été pensée pour ça !

Le non respect de la priorité et les sanctions qui s’y rapportent s’applique également à la priorité aux piétons.

 

comprendre les règles de priorité au volant

Les véhicules prioritaires

Céder le passage au véhicules prioritaires, c’est leur faciliter la vie. Le conducteur se doit, en toutes circonstances, céder le passage aux véhicules prioritaires approchant avec leurs avertisseurs sonores ou lumineux.

Il existe 6 catégories de véhicules prioritaires :

  • les véhicules de police,
  • gendarmerie,
  • douanes,
  • pompiers,
  • SAMU,
  • transport de détenus.

D’autres véhicules bénéficient d’une facilité de passage. Ce sont les ambulances ( hors SAMU et SMUR), médecins de garde, transport d’organes mais aussi les engins de service hivernal, les véhicules d’intervention gaz et électricité ou encore les transports de fonds.

Ce que dit le code de la route sur les règles de priorité

Art R 415-5 du code de la route

Lorsque deux conducteurs abordent une intersection par des routes différentes, le conducteur venant par la gauche est tenu de céder le passage à l’autre conducteur, sauf dispositions différentes prévues au présent livre.

Le fait, pour tout conducteur, de ne pas respecter les règles de priorité fixées au présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Tout conducteur coupable de cette infraction encourt également la peine complémentaire de suspension, pour une durée de trois ans au plus, du permis de conduire, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l’activité professionnelle.

Cette contravention donne lieu de plein droit à la réduction de quatre points du permis de conduire.

Mis à jour le 9 juin 2016

Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer