Peut-on conduire une moto ou un scooter avec le permis B ?

7 mai 2018

Le permis voiture, de catégorie B, permet sous certaines conditions de conduire un scooter ou un deux-roues léger : avoir obtenu le permis auto depuis plus de 2 ans et suivre la formation pratique. Pour un plus gros cylindre, l’équivalence de permis ne suffit pas : il faudra passer le permis moto.

Peut-on conduire une moto ou un scooter avec le permis B ?

La formation pour conduire une moto ou un scooter est-elle obligatoire ?

Plusieurs cas sont possibles. Si vous avez obtenu votre permis B avant le 1er mars 1980 (avec l’équivalence A1), vous êtes exempté de la formation. Il faut savoir que la réglementation a changé au 1er janvier 2011. Selon que vous conduisiez un deux ou trois-roues avant cette date ou non, la configuration varie.

Si vous ne conduisiez pas un 2 ou 3 roues avant 2011

Vous êtes dans l’obligation de suivre une formation. Elle peut être suivie dès le mois qui précède la date anniversaire des 2 ans d’obtention du permis B.

Si vous conduisiez un 2-roues (cylindrée entre 50 et 125 cm3) avant 2011

Vous êtes dispensé si vous avez passé le permis de conduire voiture il y a plus de deux ans et que vous avez assuré une motocyclette légère d’une cylindrée comprise entre 50 et 125 cm3, ou un scooter 3 roues de la catégorie L5e, au cours des cinq dernières années avant le 1er janvier 2011, quelle que soit la durée d’assurance.

Si vous conduisiez un 3 roues (catégorie L5e) avant 2011

Vous êtes dispensé de la formation à condition là encore d’être titulaire du permis B depuis plus de deux ans, d’être âgé de plus de 21 ans, et d’avoir assuré un 2 roues de moins de 125 cm3 ou un tricycle à moteur au cours des 5 dernières années avant le 1er janvier 2011, quelle que soit la durée d’assurance.

Les risques et sanctions encourues si vous ne suivez pas cette formation

Le motard qui ne respecterait pas ces règles s’expose à une contravention. En cas de contrôle par les forces de l’ordre, l’utilisateur du scooter doit pouvoir présenter son permis de conduire mais aussi le certificat de formation permis ou bien le relevé d’informations fourni par l’assureur qui prouve l’antériorité de la conduite d’un 2 ou 3-roues motorisé.

Le non-respect de cette réglementation est passible d’une contravention de 4e classe, soit une amende forfaitaire de 135€ ; le montant maximum allant jusque 750€.

Le suivi de la formation de 7h ne donne pas droit à la délivrance de la catégorie A. Elle autorise simplement à la conduite, sur le territoire national, d’une motocyclette légère ou d’un véhicule de la catégorie L5e quelle que soit sa puissance.

En quoi consiste la formation

Depuis le 1er janvier 2011, la durée de la formation pratique est de 7 heures au lieu de 3 précédemment.

Attention, si vous avez suivi la formation de 3 heures, vous en conservez le bénéfice. Cette formation obligatoire est dispensée dans une école de conduite ou une association agréées par le préfet.

Ce stage de conduite se décline en une formation théorique de 2 heures focalisée sur la sensibilisation à la sécurité routière et les risques d’accidents.

Un module de 2 heures de circulation « sur plateau » permet de découvrir les caractéristiques du véhicule.

Enfin, une épreuve pratique de circulation sur la voie publique, d’une durée de 3 heures, permet entre autres d’adapter sa vitesse aux conditions de circulation et aux autres usagers de la route.

À l’issue de cette formation de sept heures, vous recevez une attestation délivrée par l’auto-école ou moto-école.

Bon à savoir : en cas d’invalidation ou d’annulation du permis, le bénéfice de la formation reste acquis.

Entre la région parisienne et la province, les tarifs de cette formation scooter peuvent varier en général entre 250 et 350 €.

Quel type de deux ou trois roues peut-on conduire ?

La catégorie B du permis de conduire, obtenue depuis au moins deux ans, permet de conduire en France des cyclomoteurs de la catégorie suivante :

  • un deux-roues d’une cylindrée égale ou supérieure à 50 cm³ et inférieure ou égale à 125 cm³ et dont la puissance n’excède pas 11 kilowatts,
  • un scooter à trois roues (de la catégorie L5e) d’une cylindrée supérieure à 50 cm³, dont la vitesse maximale dépasse 45 km/h et dont le poids à vide n’excède pas 1000 kg.
Attention, le permis B n’autorise pas la conduite d’une moto ! Depuis le 2 juin 2016, le permis A2 est obligatoire pour les personnes, à partir de 18 ans révolus, qui souhaitent conduire des motos d’une puissance n’excédant pas 35 kW ou tricycles à moteur maximale limitée à 15 Kw.

Pour obtenir le permis A2, il faudra passer l’examen du code de la route, puis, après des leçons de conduite, valider l’épreuve pratique. Le permis moto de catégorie A permet, lui, de conduire toutes les motos et tricycles ainsi que les quadricycles à moteur d’une puissance maximum de 15 kW.

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer