Radar feu rouge : peut-on être flashé au feu orange ?

24 février 2022

Les radars feu rouge ont été pensés pour éviter les sanctions inutiles. Leur fonctionnement permet de bien évaluer si le conducteur est en infraction ou non. Les clichés générés par les radars feu rouge sont toujours vérifiés par des agents verbalisateur.

Passer au feu orange est une infraction passible d’une amende forfaitaire sans retrait de points. Les radars feu rouge peuvent-ils flasher au feu orange ?

Radar feu rouge : peut-on être flashé au feu orange ?

Comment fonctionnent les radars de feu rouge ?

Les radars feu rouge sont composés de deux bandes magnétiques espacées de 3 mètres et d’une cabine de flash. Ces bandes magnétiques sont activées seulement lorsque le feu est rouge. Pour être verbalisé, vous devez être flashé deux fois.

La caméra du radar feu rouge prend un premier cliché au moment du franchissement de la ligne d’effet du feu. Le second cliché au moment où le feu est réellement franchi, à environ 3 mètres plus loin.

Les clichés devant conduire à une contravention sont analysés par un agent verbalisateur afin d’éviter toutes sanctions inutiles.

Par exemple, lorsque vous devez laissé passer un véhicule d’urgence vous pouvez griller le feu rouge dans ce cas, le flash sera actionné, mais vous ne serez pas sanctionné.

Qu’est-ce que la ligne d’effet des feux tricolores ?

La ligne d’effet du feu est l’endroit où votre véhicule doit être arrêté. Lorsqu’aucune ligne n’est visible, vous devez vous arrêter au niveau du feu. Lorsqu’un piéton est présent avant le feu, il sert de ligne d’effet du feu. Dans certains cas, une ligne en pointillé vous indique l’endroit où vous devez vous arrêter.

Attention : lors de l’examen du permis de conduire, le non-respect de la ligne d’effet du feu est considéré comme avoir grillé le feu rouge. Il s’agit d’une faute éliminatoire, vous ne pourrez donc pas obtenir le permis de conduire.

Quelles sanctions pour le franchissement d’un feu orange ?

Le feu orange n’est pas une option. Le code de la route dit qu’il est dans l’obligation de s’arrêter à un feu orange lorsque les conditions de sécurité sont réunies. Vous devez donc vous arrêter à un feu orange.

Le franchissement de feu orange est donc une infraction au Code de la Route.

Lorsque les distances de sécurité avec le véhicule de derrière ne sont pas respecter, vous ne devez pas vous arrêter pour éviter une collision.

Cependant, le radar feu rouge ne sanctionnera pas un automobiliste passant au feu orange, car il ne se déclenche pas à ce moment-là. Mais les forces de l’ordre peuvent sanctionner l’usager si elles constatent l’infraction. Le franchissement du feu orange ne donne lieu à aucun retrait de points, mais une amende forfaitaire de 35 € peut être appliquée.

Feux tricolores : comment s’y préparer ?

Un feu tricolore doit s’appréhender pour éviter toute prise de risque. Vous devez donc vous préparer à un éventuel arrêt, peu importe la couleur du feu.

Effectuez vos contrôles (rétroviseurs et angles morts) afin de savoir où se trouve les autres véhicules. Vous devez également repérer au préalable la ligne d’effet du feu tout en modérant votre allure.

En fonction de la couleur du feu, vous devez adapter votre comportement :

  • feu vert : effectuez vos contrôles au carrefour et passez l’intersection,
  • feu orange : effectuez vos contrôles et arrêtez vous si les conditions de sécurité sont réunies,
  • feu rouge : effectuez vos contrôles et arrêtez vous au niveau de la ligne d’effet du feu.

Le feu orange a pour objectif de vous indiquer le passage du vert au rouge et ainsi de laissé les véhicules étant déjà engagé de passer l’intersection en toute sécurité en laissant une marge de 3 à 5 secondes.

Publié par Syrinne
Partagez cet article
Nous garantissons les prix les plus bas

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer