Comment calculer son taux d’alcoolémie ?

13 février 2019

L’alcool au volant est l’une des principales causes de mortalité sur la route. Bon nombre de conducteurs prennent le volant après avoir consommé de l’alcool sans vérifier si leur taux d’alcoolémie n’est pas au-dessus de la limite autorisé. Voici un article pour vous aider à calculer votre taux d’alcoolémie avant de prendre le volant.

Calculer son taux d'alcoolémie

Alcool au volant : rappel de la loi

L’alcool au volant est encadré par la loi qui a défini un taux d’alcoolémie limite autorisé.

Pour un conducteur confirmé (12 points), le taux d’alcoolémie ne doit pas être supérieur ou égal à 0,5 gramme par litre de sang soit 0,25 gramme par litre d’air expiré.

En période probatoire, la loi est plus stricte. Ainsi, le taux légal d’alcoolémie pour jeune conducteur ne doit pas être supérieur ou égal à 0,2 gramme par litre de sang soit 0,10 gramme par litre d’air expiré. Ce taux d’alcoolémie correspond à la consommation de zéro verre d’alcool.

En cas de non-respect du taux d’alcoolémie limite, la loi prévoit un retrait de 6 points sur le permis de conduire ainsi qu’une amende forfaitaire de 135 euros.

Lorsque le taux d’alcoolémie est supérieur ou égal à 0,8 gramme par litre de sang (0,40 par litre d’air expiré), l’infraction devient un délit.

Une rétention de permis est donc immédiatement effectuée par les forces de l’ordre durant 72h. Par la suite, une suspension du permis de conduire est adressée au conducteur en l’attente de son passage au tribunal.

Le juge peut donc décider des sanctions suivantes :

  • une amende de 4 500 euros,
  • un retrait de 6 points sur le permis de conduire,
  • une peine de prison pouvant aller jusqu’à deux ans,
  • une suspension du permis de conduire pouvant aller jusqu’à 3 ans (sans sursis et sans permis blanc),
  • une annulation du permis de conduire pendant au moins 3 ans si récidive,
  • l’interdiction de conduire certains véhicules, y compris ceux pour lesquels le permis de conduire n’est pas exigé,
  • l’interdiction de conduire un véhicule non équipé d’un dispositif homologué d’éthylotest anti-démarrage (EAD),
  • l’obligation de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

Attention : en cas de récidive, une annulation de permis est automatique.

Calculer son taux d’alcoolémie

Le taux d’alcoolémie représente la quantité d’alcool présente dans le sang.

Rappelons que l’éthylotest est obligatoire, c’est le moyen le plus simple pour savoir si vous êtes apte à conduire après avoir consommé de l’alcool.

Cependant, si vous n’en avez pas à votre disposition, voici un moyen simple de le calculer en fonction de votre poids et votre sexe :

Calcul du taux d’alcoolémie pour un homme :

(V*T*0,8)/(0,7*M)

Calcul du taux d’alcoolémie pour une femme :

(V*T*0,8)/(0,6*M)

V = le volume bu en ml

T = degré d’alcool en pourcentage -> bière à 5° = 0.05%

0.8 correspond à la densité de l’alcool

0.7 ou 0.6 = coefficient de diffusion selon que l’on est un homme ou une femme

M = poids en kg

Exemple :

Pour un homme de 75 kilos ayant consommé 3 pintes de bière de 50 cl chacune à 5° :

((3 x 500) x 0.05 x 0.8) / (0.7 x 75) = 1.13 g/L

Ce taux d’alcoolémie correspond à un délit.

Conseil : pour le calculer rapidement, il est possible d’enregistrer une feuille excel sur son téléphone. Il vous suffira de modifier les indications sur le volume d’alcool consommé et le degré d’alcool.

Il existe également des applications mobiles permettant de calculer son taux d’alcoolémie.

Alcool au volant : que faire s’il n’est pas possible de conduire ?

Il n’y a pas de solution miracle, seul le temps permet d’éliminer l’alcool. Oubliez donc le café, l’eau ou manger… l’organisme élimine 0,1 gramme d’alcool par heure.

Si vous ne pouvez pas attendre, ne reprenez surtout pas le volant ! D’autres alternatives comme les transports en commun, les taxis ou VTC ou bien dormir dans un hôtel sont bien plus responsable…

Il est tout de même plus judicieux de prévoir son retour à l’avance, en désignant un Sam ou en prévoyant de dormir sur place.

N’oubliez pas, boire ou conduire, il faut choisir !

Publié par Syrinne
Partagez cet article
Nous garantissons les prix les plus bas

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer