Les hommes et les femmes inégaux face aux accidents de la route

6 juin 2016

« Femmes et voiture » : ce projet d’étude a été lancé par les pouvoirs publics en mars dernier. La délégation des droits des femmes et à l’égalité des chances du Sénat, chargée des recherches, devrait analyser les données en matière d’accidents de la route afin de rendre ses conclusions à la fin du mois de juin. Certains chiffres sur l’accidentalité routière en 2015, vus sous la distinction hommes-femmes, ont déjà été révélés. Petit tour d’horizon.

infographie accidents de la route hommes vs femmes

Le nombre des hommes tués sur les routes est supérieur à celui des femmes

Selon les statistiques du fichier national des accidents de la route (BAAC), les hommes représentent 75% des victimes décédées suite à un accident de la circulation.
Le nombre d’hommes tués sur nos routes (2 604 en 2015) est donc trois fois supérieur à celui des femmes(857).
Parmi ces victimes, la grande majorité des hommes étaient conducteurs du véhicule (77%), seulement 12% étaient des passagers et 11% des piétons. Chez les femmes, 43% étaient les conductrices, 37% des passagères et 20% des piétonnes.
Sur le nombre total de conducteurs tués sur la route, les hommes y représentent 85% !

Le nombre des hommes présumés étant à l’origine d’un accident mortel est aussi supérieur à celui des femmes

Si les hommes sont plus nombreux à perdre la vie dans un accident de la route, ils sont également plus nombreux à être à l’origine des accidents mortels (82,5%). Il s’agit d’une étude des statistiques sur un an et demi (2014-2015).

Quant aux infractions : en 2014, les conducteurs impliqués dans un accident mortel à cause de l’alcool au volant ont été à 92% des hommes. Les chiffres concernant la conduite sous l’emprise de stupéfiants sont très proches : 91% des conducteurs ayant commis cette infraction ayant entraîné la mort, sont des hommes…Les hommes sont aussi largement en tête dans les cas d’excès de vitesse, de dépassement dangereux, d’inattention, ou encore de non-respect des distances de sécurité…

Une étude faite en 2013 (Marie-Axelle GRANIE, « Genre et rapport au risque : de la compréhension au levier pour l’action ») explique que si les hommes sont plus enclins à s’exposer à des risques pour le plaisir lors de la conduite (quatre fois plus que les femmes), ils enfreignent aussi plus facilement les règles.

En 2015, 68% des points retirés concernent les conducteurs !
Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer