Le stage de récupération de points : 4 points en plus, mais pas seulement !

30 juin 2016

Les stages de récupération de points ne sont pas toujours source d’enthousiasme chez les automobilistes, certains pensent souvent que les règles du code de la route sont inutiles, les conducteurs ne sont pas toujours conscients du danger de leurs infractions.

Les stages permettent de récupérer 4 points, mais pas seulement : le but est avant tout de faire comprendre au conducteur ayant commis une infraction que celle-ci peut avoir des répercussions sur sa sécurité et celle des autres.

Le stage de récupération de points : 4 points en plus, mais pas seulement !

Le programme du stage

Un stage de récupération de points peut être volontaire ou obligatoire dans le cadre d’une période probatoire si le jeune conducteur a commis une infraction supérieur ou égale à un retrait de 3 points.

Le stage se décompose en 2 jours, 7 heures par jour, les stagiaires sont accueillis dans une salle où se déroulera le stage. Dans un premier temps, les stagiaires se présente et expliquent leurs habitudes de conduites.

À la suite de cette présentation les deux animateurs échanges avec les stagiaires autour de statistiques, d’une réflexion sur nos motivations et l’infraction au volant, l’analyse d’un réel accident pour les sensibiliser aux dangers de la route.

À la fin de ce stage une attestation vous est donnée, celle-ci fait preuve de votre participation au stage et vous garantie de récupérer 4 points. L’actualisation sur le site Telepoint peut prendre quelque semaine le temps que la préfecture enregistre les informations transmises par l’organisateur de stage.

Un code de la route qu’il faut respecter !

Les règles ont pour but d’encadrer la vie en société afin de garantir son bon fonctionnement. Le code de la route est constitué de règles universelles ayant pour objectif d’assurer la sécurité de tous les usagers de la route.

Il est donc important pour chaque conducteur de comprendre l’importance du respect du code de la route. Le stage montre aux stagiaires qu’une infraction peut avoir un réel impact sur la pérennité de la route.

Il suffit de bannir ses mauvaises habitudes telles que le téléphone au volant, la vitesse ou encore le stress pour obtenir une conduite plus souple et plus sûre.

La psychologie au cœur du stage

Le psychologue dresse une analyse sur les motivations et l’infraction au volant afin de mettre en avant : pourquoi le stagiaire a-t-il commis cette infraction ? Le psychologue sensibilise les stagiaires sur leur rapport avec les autres usagers de la route afin de leur faire prendre conscience des dangers de celle-ci.

Une mauvaise conduite peut être meurtrière, une conséquence qui devrait alarmer les automobilistes.

La route : un espace qui se partage !

Un B.A.F.M (moniteur d’auto-école) et un psychologue sont présents pour animer le stage de récupération de points aussi appelé stage de sensibilisation à la sécurité routière.

À travers des statistiques, des images et des jeux en groupe, les animateurs tentent de faire comprendre aux stagiaires que la route est un espace partagé où chaque utilisateur doit faire preuve de civisme pour garantir sa sécurité et celle des autres.

Le but du stage est de montrer que même une infraction que l’on peut juger minime peut avoir de lourdes répercussions.

Les échanges entre participants font prendre conscience du danger de la route. Il est important qu’à la suite de ce stage, que chacun comprenne que nous ne sommes pas seul sur la route !

Le stage de récupération de points permet donc de récupérer 4 points, mais aussi de prendre conscience du danger de la route et ainsi modifier ses habitudes néfastes au volant.

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer