Vers un contrôle technique renforcé des véhicules Diesel

28 juin 2016

La France compte confirmer sa politique environnementale… en rendant le contrôle technique des voitures diesel plus strict.
Pour lutter contre la pollution, et mettre en place ce qui a été initié par la loi de transition énergétique, un décret verra bientôt le jour. Ce décret devrait instaurer un « diagnostic des 5 gaz » des véhicules roulant au diesel.

Même si sa mise en œuvre ne serait immédiate mais viserait une échéance à l’horizon de 2018-2019, cette mesure pourrait faire sortir de la circulation 20% des voitures diesel.

contrôle technique sur les véhicules diesel

Vers un contrôle technique plus sévère

Comment le contrôle technique des véhicules diesel serait-il renforcé ?
Il est prévu qu’un test mesurant les émissions de gaz nocifs et polluants soit introduit pour les véhicules diesel. Il s’agitait de contrôler le taux des gaz suivants :

  • dioxyde de carbone,
  • monoxyde de carbone,
  • oxydes d’azotes (NOx)
  • particules fines,
  • hydrocarbures imbrûlés ;

Pourquoi parle-t-on d’un contrôle technique renforcé ?

Jusqu’à présent, le contrôle des émissions de ces gaz est effectué au moment de l’homologation du véhicule et non pas périodiquement lors des contrôles techniques obligatoires et donc au cours de la vie de l’automobile.

Le diagnostic « cinq gaz » est donc bel et bien un durcissement du contrôle des véhicules diesel…

De plus, si les normes admises sont dépassées, les automobilistes seront obligés de procéder à des réparations. Ce qui n’est pas le cas actuellement car ils sont simplement informés de ce dépassement.

Retirer de la circulation les véhicules les plus polluants

Quelle sera la conséquence de la mise en place de ce diagnostic des 5 gaz pour les voitures diesel ?
Le but final du diagnostic est d’empêcher les véhicules les plus polluants de continuer à circuler… Petit bémol : cette mesure pourrait s’avérer néfaste pour 20% des véhicules diesel !
Actuellement, seul 1% des véhicules sont recalés. A savoir aussi que plus de la moitié du parc automobile français est composé de voitures à motorisation diesel (62,4%) qui ont en moyenne 8,7 ans (statistiques CCFA).

Par ailleurs, les centres effectuant les contrôles techniques seront également impactés par le diagnostic des 5 gaz, ils devront acquérir un équipement qui risque de peser lourd en tant qu’investissement

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer