Somnolence au volant : manger trop gras augmenterait le risque d’accident

15 juillet 2019

Selon une étude menée par l’association d’assureurs Attitude Prévention, manger un repas trop copieux augmenterait le risque de somnolence au volant et par conséquent le risque d’accident sur la route. En effet, la somnolence est la principale cause de mortalité sur l’autoroute en France.

Ainsi, pour établir ces conclusions, les auteurs de cette étude ont analysé le comportement de trois groupes d’automobilistes sur un simulateur : les premiers avaient avalé un repas trop calorique, les deuxièmes un repas « normal » et les troisièmes avait effectué un « jeûne séquentiel », c’est-à-dire qu’ils n’avaient rien mangé depuis la veille au soir.
Somnolence au volant : manger trop gras augmenterait le risque d'accident

Un stade d’extrême somnolence chez certains conducteurs

« Les résultats sont sans équivoque, expliquent les auteurs de ce rapport. Un repas ‘hypercalorique’ altère les capacités de freinage dans 100 % des cas, augmente la distance de freinage et diminue significativement la vigilance chez 60 % des conducteurs. 17,5 % ont même atteint le niveau maximal d’extrême somnolence au volant.

Ces chiffres sont d’autant plus alarmants que l’expérience s’est déroulée sur des parcours de 40 minutes seulement, un temps bien inférieur à la durée moyenne des trajets de départs en vacances. »
Dans le même temps, les résultats des automobilistes qui n’avaient rien mangé ou ceux qui avaient avalé un repas dit « normal » sont plutôt encourageants et montrent la voie à suivre.

« Sur le groupe de conducteurs qui a consommé un repas classique (‘normocalorique’ – 500 kcal), seuls 17,5 % des conducteurs ont atteint un état allant vers la ‘somnolence modérée’.

Concernant le groupe des conducteurs à jeûne, aucun n’a dépassé le niveau dit ‘légèrement somnolent’ », détaille Attitude Prévention.

« Plus on sera vigilant, moins il y aura d’accident »

Après avoir établi ce constat, les spécialistes estiment qu’il est nécessaire de modifier les habitudes des automobilistes. « Beaucoup partent le vendredi soir, directement après leur journée de travail.

Et pour éviter les pauses, ils mangent trop d’un coup : niveau somnolence, c’est comme si on buvait de l’alcool avant de partir, confie Frédéric Saldmann, cardiologue, nutritionniste et auteur de l’étude.

La vigilance au volant commence dans son assiette. L’étude démontre, pour la première fois, qu’un repas léger et une bonne hydratation augmentent la vigilance. Les repas trop copieux sont à proscrire car ils ont tendance à aggraver la somnolence.

À éviter aussi, les aliments trop gras et trop sucrés et mangez lentement pour améliorer la digestion. Plus on sera vigilant, moins il y aura d’accidents », poursuit le médecin.

Il est donc conseillé de privilégier des repas légers, composés d’aliments riches en eau qui permettent de rester bien hydraté.

Par exemple, pour un repas, les spécialistes en nutrition préconisent de manger une salade, un sandwich ou bien un plat chaud composé d’une portion de féculents, de légumes, de poisson ou de viande, pour terminer par un fruit ou un yaourt non sucré. Et, pour une collation entre les repas, mieux vaut se diriger vers une barre de céréales peu sucrée ou un fruit ou des fruits sec, plutôt que des biscuits trop gras ou trop sucrés…

Somnolence au volant : les conseils pour éviter la fatigue au volant

La fatigue au volant multiplie par 8 le risque d’accident mortel.

Ainsi, en plus de manger léger, il est conseillé :

  • d’avoir effectué une bonne nuit de sommeil avant de prendre la route,
  • de faire une pause toutes les 2 heures,
  • d’éviter les heures à risque (entre 2h et 5h du matin / 13h et 15 de l’après-midi).

Fatigue au volant : les heures de danger

Une étude américaine réalisée par AAA Foundation for Traffic Safety, a démontré qu’en dormant seulement entre 5 et 6 heures la nuit, le risque d’accident est le même qu’une conduite avec un taux de 0,8 gramme d’alcool dans le sang. Les risques sont donc les mêmes entre la fatigue au volant et l’alcool au volant.

Publié par Stephanie
Partagez cet article
Nous garantissons les prix les plus bas

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer