Réforme du permis de conduire : trois mesures entrent en vigueur ce lundi 22 juillet

22 juillet 2019

Afin de suivre l’objectif fixé par le Gouvernement pour réduire de 30 % le coût du permis de conduire et les délais de passage du permis de conduire, trois mesures seront appliqués à partir d’aujourd’hui. Découvrez dans cet article les nouvelles mesures de la réforme du permis de conduire.

Réforme du permis de conduire : trois mesures entrent en vigueur ce lundi 22 juillet

Passer le permis de conduire à 17 ans

À partir d’aujourd’hui, lundi 22 juillet 2019, les candidats au permis de conduire ayant suivi une formation en conduite accompagnée pourront passer le permis de conduire à partir de 17 ans.

Avant la mise en place de cette mesure, les candidats au permis de conduire en apprentissage anticipé, pouvaient passer l’épreuve à partir de 17 ans et demi.

Attention : même s’il est possible de passer le permis de conduire à 17 ans, il n’est toujours pas autorisé de conduire seul avant ses 18 ans. Les jeunes conducteurs pourront conduire qu’en présence des parents en attendant leur majorité.

Anne Lavaud, déléguée générale de l’association Prévention routière, détient quelque réserve sur cette mesure : « Je ne vois pas en quoi passer le permis six mois plus tôt va permettre de crever ce plafond et donc avoir un réel bénéfice de coûts ». 

De plus, la déléguée générale de la Prévention Routière, s’inquiète pour la sécurité routière : « En passant le permis à 17 ans, ils ne pourront conduire qu’un an plus tard. S’ils ne continuent pas à pratiquer, ce qu’ils pourront faire seulement avec leurs parents, ils risquent de perdre des réflexes acquis durant l’apprentissage ». 

Les auto-écoles se portent quant à elle favorable à cette nouvelle mesure qui permet de faire la promotion de l’apprentissage anticipé à la conduite qui peut être effectué qu’en auto-école traditionnelle.

Plus d’heures sur simulateur de conduite

Les heures d’apprentissage sur simulateur de conduire passe de 5 heures à 10 heures. Le simulateur de conduire a pour objectif de permettre aux élèves de s’exercer dans un premier temps sans se jeter directement dans les aléas du trafic routier. Cela permet de mieux se concentrer sur les manipulations du véhicule.

De plus, les heures sur simulateur sont moins chères, car elles ne prennent pas en compte l’amortissement du véhicule ou le carburant.

Selon le Gouvernement, sur une formation de 30 heures de conduite, 10 heures sur simulateur permettraient d’économiser jusqu’à 135 euros.

À l’heure actuelle seules deux-tiers des auto-écoles en sont équipées. Le Gouvernement a promis un sur-amortissement fiscal pour les écoles de conduites qui devront s’en équiper.

Favoriser l’apprentissage sur boîte automatique

Afin de réduire le coût du permis de conduire, le Gouvernement souhaite favoriser l’apprentissage sur boîte automatique qui nécessite moins d’heures que l’apprentissage sur une boîte manuelle (13 heures au lieu de 20 heures).

La mesure concerne la formation post permis sur boîte automatique qui passe à 3 mois au lieu de 6 pour obtenir le droit de conduire une voiture manuelle.

Cette formation de 7 heures, coûte en moyenne 45 euros par heure.

Patrice Bessone, président du CNPA – Education Routière, estime que cela est une bonne chose puisque : »Dans les cinq prochaines années, on aura que des boîtes automatiques. Donc c’est une bonne chose, on se met sur le profil de la transition écologique et des futurs véhicules ».

Actuellement, les voitures automatiques représentent 30 % du parc automobile.

Publié par Syrinne
Partagez cet article
Nous garantissons les prix les plus bas

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer