Femmes au volant : les clichés perdurent

20 avril 2018

Combattre certains clichés, c’est parfois long et laborieux. Des exemples de préjugés sexistes concernant les femmes, on peut tous en citer. Dans le domaine de la sécurité routière, les clichés sur les femmes au volant ne manquent pas non plus ! Qui ne connaît pas l’expression « femme au volant, mort au tournant » ? Une enquête menée par Minute-Auto en 2018 prouve qu’il reste encore du chemin à faire pour éradiquer certains clichés à l’égard des femmes et la sécurité routière. PermisAPoints vous en dit plus !

Femmes au volant : les clichés perdurent

Des propos à caractère sexiste : huit femmes sur dix en ont déjà entendu !

L’enquête réalisée par Minute-Auto en ce début d’année (janvier-février) auprès de 2100 femmes, démontre que 79 % des interrogées ont déjà eu droit à l’expression « femme au volant, mort au tournant », soit huit femmes sur dix.

Autre expression assez courante à caractère sexiste : « femme au volant, quand t’es bourré t’es bien content ». Ce sont 6 femmes sur dix qui l’ont déjà entendue (59 %).

Des insultes à caractère sexiste dans 64 % des cas

Autre constat révélé par l’enquête de Minute-Auto : lorsqu’elles sont au volant, 77 % des femmes se sont déjà fait insulter par des conducteurs hommes. Par ailleurs, dans 64 % des cas, les femmes ont eu droit à des insultes qui se réfèrent à leur sexe.

Un point positif qu’on peut mettre en avant : seulement 34 % des femmes interrogées se sentent touchées par les insultes à caractère sexiste.

Les disputes au tour de la voiture au sein du couple souvent remettent en question la conduite féminine

Il peut arriver qu’au sein d’un couple survienne un conflit ou un désaccord relatif à la voiture. Dans 44 % des cas, soit dons près de la moitié, ce qui est à l’origine du conflit, c’est la conduite de la femme.

En revanche, les disputes ont moins souvent pour cause un éventuel choc sur la carrosserie ou une rayure, provoquées par la femme.

Que pensent les femmes de leur conduite ?

La grande majorité des femmes sont au volant de leur véhicule tous les jours (88 %).

Les femmes pensent à 96 % qu’elles sont de bonnes conductrices.

Selon leurs réponses, 84 % des femmes n’auraient pas été à l’origine d’un accident de la route pendant les derniers 24 mois.

L’enquête démontre que 67 % des conductrices considèrent respecter les règles du Code de la route de façon quotidienne.

Par ailleurs, un pourcentage limité de femmes craint les pannes (26 %). Seulement 33 % redoutent la crevaison d’un pneu et 59 % parmi les conductrices savent changer une roue.

Les statistiques confirment les résultats de l’enquête : 95 % des délits sont le fait des conducteurs masculins. Ils sont à l’origine de 81 % des accidents mortels. Les retraits de points les concernent à 67 %.

Les femmes moins présentes aux stages de récupération de points

Sur la route, les femmes sont bien plus respectueuses des règles du Code de la Route. Lors des stages de récupération de points, la présence masculine est plus importante.

Ainsi, 79 % des personnes présentent aux stages de récupération de points sont des hommes contre 21 % de femmes.

Les hommes ont moins d’inhibition à enfreindre les règles sur la route, ils sont donc impliqués dans la majorité des accidents mortels.

Accidents : hommes vs femmes

Publié par Syrinne
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer