Le bilan de la sécurité routière en octobre 2015

20 novembre 2015

Les chiffres qui concernent les accidents de la route sont suivis de près, afin d’évaluer les progrès réalisés dans ce domaine, ou au contraire, les tendances les plus inquiétantes. L’Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR) est en charge de cette surveillance, et a révélé le 10 novembre dernier les résultats du mois d’octobre.

les chiffres de la sécurité routière

 Des tendances contradictoires : moins d’accidents, plus de morts

Le chiffre le plus alarmant de cette étude, celui qui ressort de la façon la plus marquante, est le nombre de morts constatés au cours du mois : 372 personnes sont décédées suite à un accident de la route, contre 347 au mois d’octobre 2014. C’est donc une augmentation de 7.2 % que l’on déplore.

Cependant, l’ONISR note que les autres indicateurs de l’accidentalité sont au contraire en baisse par rapport à l’an dernier. Ainsi, le nombre global de personnes blessées au cours d’accidents de la route est de 10.5 % moins élevé, avec “seulement” 6207 blessés. Le nombre de personnes qui ont dû être hospitalisées est également en baisse de près de 10 %, avec 2 257 admissions en hôpital ou en clinique.

Enfin, le nombre total d’accidents observés connaît une baisse significative de 12 %, avec moins de 5000 accidents en tout. L’augmentation simultanée du nombre de morts démontre que les accidents sont ,en moyenne, plus graves que l’an dernier à la même période.

Les chiffres du mois sont lourdement influencés par l’accident d’autocar de Puisseguin, dans lequel 43 personnes ont trouvé la mort suite à une collision avec un poids lourd. Il s’agissait de l’accident le plus meurtrier survenu en France depuis 1982, lorsque 53 personnes avaient péri à Beaune.

 Un bilan annuel difficile à dresser

Depuis le début de l’année, le parallèle dressé avec les chiffres 2014 ne cesse d’intriguer. Parfois en hausse, parfois en baisse, les chiffres ne montrent pas de tendance claire dans un sens ou dans l’autre. En revanche, un comparatif avec les chiffres de 2005, il y a dix ans, montre une nette diminution de la mortalité routière, qui a chuté d’environ 25 %.

Par ailleurs, les usagers de deux-roues sont davantage épargnés cette année que les précédentes. Le nombre de motards morts sur les routes d’octobre 2014 à octobre 2015 est de 595, un nombre encore trop élevé, mais historiquement très bas. Les motards représentent tout de même à eux seuls 24 % des morts qui surviennent sur la route, ce qui est supérieur à leur part de présence parmi les véhicules.

 

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer