Sécurité routière : hausse du taux de mortalité de 0,2 % en 2016

27 janvier 2017

Après un bilan catastrophique en 2015, nous avions espéré une année 2016 moins meurtrière sur la route. Une espérance qui est tombée à l’eau puisque les chiffres de la sécurité routière ont annoncé une augmentation de 0,2 % du taux de mortalité sur la route en 2016.
Ce sont 8 morts de plus en 2016 par rapport à 2015.

Trois années d’augmentation

L’année 2014, 2015 et 2016 ont été trois années consécutives d’augmentation du taux de mortalité. Lundi 23 janvier 2016, le Ministre de l’Intérieur, Bruno Le Roux a annoncé le bilan de la sécurité routière 2016.

En 2016, 3 469 personnes ont été tuées soit une augmentation de 0,2 % par rapport à 2015 où 3 461 personnes avaient trouvé la mort sur la route.

En 2014, 3 384 personnes sont mortes à la suite d’un accident de voiture.

Ces trois années ternissent la tendance à la baisse de 12 années conclues avec un taux le plus bas en 2013.

L’objectif de l’ancien Premier Ministre de François Hollande, Manuel Valls, avait annoncé un objectif de moins de 2000 morts sur la route d’ici 2020.

Un objectif qui semble loin vu cette tendance à la hausse ces dernières années.

Des mesures contres le « relâchement des comportements »

Durant l’année 2015 et 2016, de nombreuses mesures ont été prises pour éviter le relâchement des Français sur la route.

En janvier 2015, 26 mesures s’articulent en 4 axes ont été prises :

  • Sensibiliser, prévenir, former
  • Protéger les plus vulnérables
  • Lutter sans relâche contre les infractions graves
  • Améliorer la sécurité des véhicules et des infractions

En octobre 2015, le Comité Interministériel de la Sécurité Routière présidé par Manuel Valls avait annoncé la mise en place de 22 mesures et de 33 complémentaires pour améliorer la sécurité sur nos routes.

L’année 2016 a également été sujette à de nouvelles règles du code de la route, notamment pour les deux-roues et leur sécurité.

Parmi ces mesures, les plus marquantes ont été :

  • l’interdiction du kit main libre au volant depuis juillet 2015
  • l’abaissement du taux d’alcoolémie à 0,2 g/litre de sang pour les permis probatoire depuis juillet 2015
  • l’augmentation des radars et l’installation de radars leurres
  • l’obligation de porter des gants certifiés CE pour les deux-roues depuis le 20 novembre 2016
  • les voitures d’avant 1997 interdites à Paris depuis juillet 2016

Certaines associations souhaitent abaisser la vitesse à 80 km/heure au lieu de 90km/heure sur les routes secondaires bidirectionnelles ce qui permettrait de sauver environ 400 vies chaque année.

Mobilisons-nous pour moins de morts sur les routes en 2017

Il est essentiel pour l’année 2017, de prendre des mesures complémentaires qui pourront sauver davantage de vies et d’améliorer la sensibilisation sur les risques routiers afin d’inciter les conducteurs à être plus prudents sur la route.

Même si le taux de mortalité est presque stabilisé en 2016 par rapport à 2015, une vie en moins est déjà une mort de trop.

Mobilisons-nous pour que nos routes soient moins meurtrières.
Nous avons tous (piétons, automobilistes, deux-roues et cyclistes) une responsabilité : assurer notre sécurité et celle des autres usagers de la route.

Un mauvais comportement sur la route peut avoir un résultat catastrophique : décès, vies gâchées et familles détruites.

Évitons les dangers, respectons les règles et soyons prudents pour limiter la progression du nombre de mort chaque année sur les routes et favoriser la baisse de ces chiffres inquiétants.

Faisons donc de 2017 un record du taux de mortalité le plus bas jamais connu !

Publié par Syrinne
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer