Morts sur les routes : une situation alarmante

26 juillet 2017

Les chiffres de juin sont sortis et ils ne sont pas bons !
Une augmentation du nombre de morts est à nouveau constatée pour le mois dernier. Ces chiffres sortent alors que les chassés-croisés des vacanciers vont commencés sur les routes de France.

44 morts de plus en juin 2017 par rapport à juin 2016.

pompiers intervenant sur accident de voiture

Un mois de juin meurtrier

C’est le mois de juin le plus meurtrier depuis 2011 avec une hausse de + 15,4 % du nombre de décès lié à un accident de la route.

Le nombre d’accidents corporels augmente de +10,3% en juin 2017, soit +536 accidents, et la hausse est de 3,6% sur les douze derniers mois (soit +2 046 accidents). Le nombre de personnes blessées hospitalisées connaît la même tendance (juin 2017 : +11,9%, +301 personnes ; douze derniers mois : +5,4%, +1 443 personnes).
Sécurité Routière
En cause, une météo favorable, avec des journées chaudes et ensoleillées, contrairement à l’année dernière, qui a favorisé les déplacements. Mais les mauvais comportements des conducteurs sont également pointés du doigt.

Le comportement des automobilistes mis en cause

90 % des accidents sont provoqués par une erreur ou une faute humaine.
Les mauvais comportements des conducteurs et notamment les excès de vitesse sont mis en cause.
Les automobilistes se sont habitués aux radars automatiques installés sur les routes de France au début des années 2 000.
Hors, les conducteurs ont retrouvé une certaine impunité avec les surveillances des zones et les alertes permanentes via les applications d’aide à la conduite,

Il y a moins de présence des forces de l’ordre sur les routes, et cette absence ne se compense pas par des radars automatiques.

Les comportements irresponsables de certains usagers de la route sont bien un des principaux dangers. L’utilisation du téléphone portable en tête, et ce malgré le renforcement du code de la route, interdisant l’usage du kit  oreillettes au volant.

Les cyclistes et les deux roues motorisées premières victimes

Les 2 roues sont les premières victimes. En cause, le manque d’équipement adéquat.
Entre le premier semestre 2016 et le premier semestre 2017 ce sont + 29 % cyclistes et + 23 % de motards tués .

Rappelons que le bilan de l’année 2016 avait déjà mis en avant la forte mortalité des cyclistes et des piétons.
Mais surtout la mortalité routière 2016 s’inscrit pour la troisième année consécutive dans une tendance à la hausse  avec 3 477  morts.

Sur les douze derniers mois, la mortalité routière est en hausse de +1,1%, soit une augmentation de 40 personnes décédées. Cette tendance haussière est également constatée sur le deuxième trimestre 2017, comparé à la même période de l’année 2016 : 910 personnes décédées contre 822, soit +10,7%.

Sécurité Routière

 

On est loin de l’objectif des 2 000 morts envisagé par les gouvernements successifs. Et les chiffres constatés jusqu’à présent pressentent déjà une quatrième année de hausse de la mortalité…
Avec ce bilan alarmant, le week end prochain, 14 000 représentants des forces de l’ordre seront déployées sur les routes pour le grand chassé croisé juillettistes et aoûtiens.
Ils veilleront notamment au respect de la vitesse, aux distances de sécurité et à l’usage du téléphone au volant.

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer