Bilan 2015 de la sécurité routière : mortalité en hausse

4 février 2016

Les chiffres sont tombés : l’année 2015 a été plus meurtrière que les précédentes, avec une nouvelle hausse inquiétante de la mortalité routière. Interviewé par Le Parisien, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve s’est étendu sur le sujet et sur les mesures à prévoir.

accident de la route

Des chiffres préoccupants

Le ministre a souligné qu’en 2015, le nombre d’accidents corporels avait baissé de 3,6 %, que le nombre d’accidents graves avait diminué, que moins de personnes avaient été hospitalisées, mais que le taux de mortalité était en hausse de 2.4 %, après une hausse de 3.5 % déjà constatée en 2014. Le nombre de victimes ayant perdu la vie suite à un accident de la route s’élève donc à 3464 en 2015.

C’est la première fois depuis trente-cinq ans qu’on observe une augmentation de la mortalité deux années de suite.

La présidente de la Ligue contre la Violence Routière Chantal Perrichon rappelle que la route est « la première cause de mortalité chez les jeunes, et dans le monde du travail ». Elle appelle de ses vœux un abaissement de la limitation de vitesse sur les routes de 90 à 80 km/h.

Quelle réaction face à ce constat ?

Bernard Cazeneuve, interrogé sur les mesures que l’État prévoit de prendre pour améliorer la situation, a réagi en déclarant que « l’État prend des précautions, il multiplie les contrôles mais rien ne peut se substituer à la responsabilité individuelle ».

Les mesures existent déjà, et plusieurs ont justement été prises en 2015 pour lutter contre les accidents de la route. Ainsi, l’abaissement du taux d’alcoolémie toléré de 0.5 g/l à 0.2 g/l pour les jeunes conducteurs a été implémenté, tandis que le nombre de radars déployés sur le territoire français a sérieusement augmenté. Le téléphone au volant est désormais totalement interdit, même avec oreillette, et les maires de France peuvent désormais décider d’abaisser la vitesse limite à 30 km/h sur tout ou partie de leur commune.

La Sécurité Routière a décidé de lancer une nouvelle campagne de sensibilisation pour rappeler aux automobilistes que les accidents ne seront pas évités par les sanctions, ni par la technologie, mais bien par l’adoption d’une attitude responsible de la part des individus qui prennent le volant.

 

 

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer