Le 1er février 2016 : des changements sur les routes

1 février 2016

Aujourd’hui, c’est le jour des changements sur les routes : l’augmentation des prix du péage, la circulation inter-files, maintenant autorisé et les postiers qui arrivent au secours du permis de conduire. Le 1er février 2016 annonce une nouvelle aire sur les routes.

infographie des changements au 1er février 2016 pour les usagers de la route

Les tarifs du péage augmentent

Les tarifs des péages ont souvent été au cœur du débat. Annoncé en décembre 2015, l’augmentation des prix du péage a été brutale et a fait polémique. Cette hausse des tarifs est d’environ 1.12 % en moyenne et intervient après la gelée des prix par l’Etat en 2015.

Cette augmentation est due à un accord passé en 2012 entre l’Etat et les sociétés de péage à la suite d’une hausse de 50 % d’une taxe qui impactait les compagnies de péages.

Les sociétés de péage devaient augmenter leur prix en 2015, mais un rapport de l’Autorité de la concurrence a retardé d’un an cette hausse qui varie entre 0.8 et 1.6 %.

La circulation inter-files pour les motos

A partir du 1er février, la circulation entre les files est autorisé pour les deux-roues à titre d’expérimentation dans des régions particulièrement touchées par un trafic saturé :

  • Ile-de-France
  • Gironde
  • Bouches-du-Rhône
  • Rhône

La circulation interfile est limitée à une vitesse maximale de 50 km/h et peut être pratiqué uniquement sur les routes constitués de deux chaussées séparées par un terre-plein centrale ayant au moins deux voies chacune et don la vitesse maximale est égale à 70 km/h ou plus.

Les deux-roues ne doivent pas oublier qu’il partage les routes avec d’autres usagers.

Les bons réflexes pour que cette expérimentation soit une réussite :

  • s’assurer que l’espace entre les véhicules est suffisant
  • rouler à moins de 50 km/h et adapter sa vitesse en fonction des conditions de circulation
  • ne pas dépasser un deux-roues circulant sur la même file

Si, cette expérimentation fait ses preuves, elle pourrait être généralisée en 2020.

Les postiers examinateurs du permis de conduire

Afin de réduire le temps d’attente pour se présenter à l’examen, la reforme du permis de conduire a donné la possibilité aux postiers volontaires de suivre une formation spécifique dans le cadre d’une reconversion. Désormais formés, ils sont prêts à rejoindre les inspecteurs du permis de conduire.
Cinquante postiers deviennent inspecteurs du permis de conduire . Ils ont été répartis dans les plus grandes villes (Paris, Marseille et Lyon).

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer