Moteur diesel : toutes les marques voiture coupables

27 avril 2016

Suite à l’affaire Volkswagen, une commission indépendante a été chargée de réaliser de nouveaux tests de pollution auprès de différentes marques et véhicules diesels : aucun constructeur automobile ne respectent les normes d’émissions polluantes des diesels.

diesel : tous les constructeurs auto pollueurs

630 000 véhicules diesel rappelés en Allemagne

Vendredi 22 avril 2016, l’Allemagne annonçait le rappel de 630 000 véhicules diesel de constructeurs Allemands ( Mercedes, Audi, Volkswagen, Porsche et Opel )
mais pas seulement. Parmi les autres marques concernées : Renault, Fiat, Alfa Romeo, Dacia, Chevrolet, Hyundai, Jaguar et Jeep

Tous les constructeurs automobile sont concernés

De quoi s’agit-il  ? Contrairement à l’affaire Volkswagen, aucun logiciel illégal n’a été détecté dans les modèles concernés par ce rappel.

D’après les résultats, tous les véhicules diesel sont au-dessus de la norme d’émissions autorisées lorsqu’on les met en conditions réelles de conduite.

 Même sur les tests classiques d’homologation, en laboratoire, on trouve des dépassements deux fois et demie supérieurs à la norme.

Benoit Hermann, de l’OGN France nature environnement

Ces résultats viennent lancer une alerte par rapport aux résultats apportés par les tests réalisés en laboratoire via une certification UTAC-CERAM. Après vérification, les tests faits en laboratoire ne sont pas falsifiés, seulement ils bénéficieraient d’une légère optimisation afin de parvenir aux normes demandées.

De mauvais élèves, en très mauvais élèves

Si Peugeot et BMW restent en tête du classement, Renault et Opel sont très mal placées.
En effet les deux premiers utilisent une technique à cout élevé : la réduction catalytique sélective qui ajoute de l’eau et de l’urée afin de contrôler et réduire les oxydes d’azote ; alors que les derniers utilisent le procédé par vanne EGR permettant aux gaz d’échappement de rejoindre le moteur.

La différence entre ces deux procédés est importante : le SCR permet aux véhicules de ne dépasser le seuil que de deux fois, conte sept fois pour l’EGR. Certaines marques vont jusqu’à un dépassement de 11 fois la norme demandée.

Une nouvelle procédure d’homologation des moteurs diesel dès janvier 2017

Si certaines marques de constructeurs se sont montrées désireuses de revoir leur façon de faire, pour l’instant aucune solution concrète et concluante n’a été trouvée.
Au 1er janvier 2017, les tests devront être effectués obligatoirement en laboratoire ainsi qu’en condition réelle de conduite afin d’obtenir une homologation.

Une marge de tolérance a été prévue jusqu’en 2019, mais celle-ci a lancé une vague de mécontentements et une pétition contre Bruxelles. Les maires européens ont même menacé de saisir la cour de justice de l’union européenne si Bruxelles n’abandonnait pas cette marge de tolérance. « Comment protéger la santé de nos concitoyens si l’Union européenne valide un permis de polluer au détriment de la santé publique ? »

 

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer