Sécurité Routière : et si nous prenions la Suède en modèle ?

20 janvier 2016

Zone Interdite, l’émission de la chaîne M6, a consacré ce dimanche 17 janvier 2016, une émission sur la sécurité routière. Avec une hausse de 2,1 % par rapport à l’année 2014, 2015 a été particulièrement meurtrier sur les routes. Près de 3 500 morts, un chiffre qui reste très loin des ambitions du gouvernement qui souhaite réduire le nombre de morts à moins de 2 000 tués en 2020.
La dernière partie de l’émission a été consacrée à la Suède où les règles de sécurité routière sont respectées. Une fermeté exemplaire qui a su marquer les esprits de tous les suédois. Voir l’emission.

suede-modele

L’exemple de la Suède

Les routes les plus sûres du monde sont en Suède. Il y a deux fois moins de morts qu’en France (par rapport au nombre d’habitants), et le Gouvernent a pour objectif 0 tué sur les routes en 2020. En guerre contre l’irresponsabilité routière, les forces de l’ordre adoptent une tolérance 0 : aucun écart n’est accepté et personne n’est épargné.

« En l’espace d’un an il y’a eu moins de mort en Suède, qu’en un seul mois en France »

L’équipe de Zone Interdite, a suivi la police suédoise dans sa traque contre l’alcool au volant. Toutes les voitures, sans exception, sont arrêtées et examinées. Aucun laissé passé, la police souhaite faire comprendre aux Suédois qu’ils peuvent se faire arrêter à tout moment pour un contrôle d’alcoolémie.

Un message bien ancré dans les mœurs.Le taux d’alcoolémie autorisé en Suède pour tous les conducteurs est de 0.2 g par litre soit 0 verre d’alcool.

Les Suédois ont bien compris qu’au volant d’une voiture, ils sont des criminels potentiels, il est hors de question pour un Suédois de reprendre le volant après avoir bu, ne serait-ce qu’un verre. Un comportement exemplaire que chacun a adopté.

  En Suède, les amendes dépendent de votre revenu. Ainsi, un suédois avec un revenu moyen devra payer une amende d’environ 2 000 euros et une suspension de permis de 12 mois en cas de consommation d’alcool. Une sanction qui n’a rien à voir avec celle encourue sur les routes de France. En effet, rappelons que la consommation d’alcool entre 0.5 g par litre et 0.8 g par litre est passible d’une amende de 135 euros et d’un retrait de 6 points… Pas grand chose au yeux d’un scandinave !

Une réglementation française trop indulgente ?

Alors que les conducteurs français considèrent le code de la route beaucoup trop réglementé, les routes continuent de tuer.

Un conducteur ne doit pas oublier qu’il partage la route avec d’autres usagers et que son comportement peut avoir un impact sur lui, mais aussi sur les autres.

  Nous devons nous interroger : Les sanctions en France sont-elles trop passives ? Pourquoi les nombreuses campagnes de prévention ne permettent pas de faire baisser le nombre de morts sur les routes? Les bons gestes à adopter ne sont pas rentrer dans les mœurs comme en Suède. Les conducteurs doivent comprendre qu’au volant, ils sont des « tueurs potentiels » comme l’a affirmé Wendy Bouchard, journaliste de Zone Interdite, lors d’une interview pour Europe 1, le danger de la route n’est pas encore très bien assimiler.

Le témoignage de cet homme, à la fin de l’emission de M6, qui a tué sa compagne, alors qu’il était au volant de sa voiture après avoir consommé de nombreux verres d’alcool est poignant. Malgré ses précédentes infractions pour alcoolémie au volant, il n’avait pas compris l’importance de ne JAMAIS associer consommation d’alcool et conduite. Désormais il milite auprès de la Sécurité Routière…

Il ne faut pas être victime ou avoir un proche mort ou blessé lors d’un accident de voiture pour se rendre compte du danger des routes et comprendre l’importance des limitations et des interdictions.

 

L’alcool, le téléphone au volant, les excès de vitesse sont des infractions provoquant de nombreuses accidents, mais les sanctions ne sont pas assez importantes pour engendrer une prise de conscience chez les automobilistes.

Depuis le 1er juillet 2015, le tolérance Zéro est appliquée pour les conducteurs en permis probatoire. C’est très bien, encore faut-il maintenant, faire rentrer dans les mentalités, le respect des lois….

 

 

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer