Une baisse record de 6 % du taux de mortalité sur les routes en juin

15 juillet 2016

Le bilan catastrophique de 2015, semble laissé place à un record pour le mois de juin 2016. Publié le 8 juillet, le bilan de juin 2016 est un record dans les statistiques routières. Après une augmentation importante de 10,1 % en mai 2016, le mois de juin inverse la tendance, en espèrent que le taux de mortalité sur les routes continu de diminuer.

Une baisse record de 6 % du taux de mortalité sur les routes en juin

Une baisse de la mortalité routière en juin 2016

Le mois de juin est un record, avec une baisse de 6 %, il vient renverser la tendance à la hausse du premier semestre 2016 qui connaît une augmentation de 1,6 % du taux de mortalité sur les routes soit 29 personnes de plus qu’en 2015.

C’est ainsi qu’en juin, 281 personnes sont mortes sur les routes de France, alors qu’en 2015, 299 personnes avaient trouvé la mort à la même période.

Une baisse du nombre d’accidents corporels

Les accidents corporels ont connu la baisse la plus importante en juin 2016, ainsi à cette même période 5 072 accidents corporels ont été constatés alors qu’en juin 2015, ils représentaient 5 528, soit une 456 accidents de moins.

Selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière, cet indicateur est en baisse de 8,2 %.

Une baisse du nombre de blessés en juin 2016

Le mois de juin a enregistré une baisse de 6,2 % du nombre de blessés sur les routes. Au total, 6 435 personnes ont été blessées en juin 2016, soit 422 de moins qu’en juin 2015. Le nombre de personnes blessées devant être soignées à l’hôpital pendant plus de 24h, diminue également avec une baisse de 9,5 %.

Vacances : prudence sur les routes

C’est chiffres de la sécurité routière ne sont pas encore acquis, il est donc important de rester vigilant sur les routes notamment en période de départ où le risque est plus élevé. Chaque conducteur, doit donc redoubler de vigilance pour garantir sa sécurité et celle des autres usagers de la route.

N’oubliez pas de respecter les limitations de vitesse et de prendre des pauses d’au moins 15 minutes toutes les deux heures.

Si chacun adopte un comportement exemplaire sur les routes en respectant les règles du code de la route qui ont pour but de garantir le bon fonctionnement des routes, cette baisse pourrait se propager sur le reste de l’année 2016 et pourquoi pas pour le reste du temps.

 

 

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer