Comment améliorer ses réflexes au volant ?

1 août 2016

Que l’on conduise depuis des années ou depuis peu, les mauvais réflexes s’installent très rapidement. En fonction de différents facteurs, ces réflexes peuvent nous amener à développer des comportements inhabituels au volant et à nous mettre en danger. Afin de réduire les risques d’accidents et d’améliorer le quotidien sur la route en adoptant de bons réflexes, Stage Auto, spécialiste du stage de pilotage, nous propose aujourd’hui quelques conseils pratiques élémentaires.

Les bons reflexes au volant

Supprimer toutes les sources d’inattention

En ligne de mire : l’usage du téléphone ! C’est la première source d’inattention au volant et elle triple le risque d’accident. Téléphoner en conduisant, même avec un kit mains-libres, reste extrêmement dangereux et seulement 51% des conducteurs en ont conscience.

Le téléphone portable au volant, en plus d’être passible d’un retrait de 3 points et d’une amende de 135€, est en cause dans 1 accident corporel sur 10.

Une étude prouve que lorsqu’un conducteur téléphone au volant, il enregistre moins de 30 à 50% d’informations, ce qui évidemment a un effet immédiat catastrophique sur la conduite.

3 bons réflexes à adopter :
• Eteindre son téléphone dans le meilleur des cas
• Ranger pour ne pas céder à la tentation
• Utiliser un kit mains-libres pour des conversations brèves et uniquement en cas d’urgence

L’utilisation de la radio peut également entraîner une perte d’attention sur la route. Trouver la station adéquate pour rester concentré et ne pas en changer. Sachez que fumer et manger au volant sont également interdits.

Ecouter son corps

La fatigue est une des premières causes d’accidents de la route. Elle nuit à la sécurité au volant car elle réduit la vigilance et l’attention, et de ce fait, altère grandement les réflexes. Sur des longs trajets en particulier, les conducteurs ont tendance à sous-estimer leur état de fatigue.

Certains signes ne trompent pas : picotement des yeux, le regard fixe, le dos et la nuque douloureux, difficulté à trouver une position de conduite agréable, bâillements à répétition, difficulté à maintenir une trajectoire, etc.

Le saviez-vous ?
L’endormissement est responsable d’1 accident mortel sur 3 sur autoroute.

Dès que l’on ressent les symptômes de la fatigue, il faut s’arrêter rapidement pour se reposer. Il est recommandé de faire une pause toutes les 2 heures pendant au moins 20 minutes.

7 bons réflexes à adopter :
• Une bonne nuit de sommeil
• Des pauses régulières
• Une alimentation saine, consistante le matin et légère en après-midi (l’alcool est évidemment à proscrire)
• Ralentir pour mieux enregistrer les informations sur la route
• Choisir les horaires les plus adaptés
• Aérer le véhicule
• Confier le volant à un autre conducteur

Contrôler ses émotions

Certains comportements au volant peuvent parfois être totalement démesurés et inhabituels pour bon nombre d’entre nous. La lenteur des uns peut agacer, frustrer et énerver les autres usagers qui se retrouvent à faire des choses invraisemblables au volant : doubler dans une zone où les dépassements sont interdits (franchissement d’une ligne continue) par exemple.

Conduire en totale sécurité implique notamment de savoir gérer ses émotions : stress, frustration et agressivité.

Des automobilistes développent des comportements contradictoires sur la route : une personne calme et raisonnable au quotidien peut devenir agressive et nerveuse au volant. Des usagers d’ordinaire précautionneux peuvent être surpris en pleine conduite dangereuse par manque d’attention ou en état de stress.

Sur le réseau autoroutier, une limitation de vitesse estimée « trop basse » peut entraîner un désir de rouler beaucoup plus vite. Le fait de vouloir à tout prix « arriver à l’heure » incite également à augmenter la vitesse. Par exemple, sur une distance de 100 kilomètres, en roulant à 150 au lieu de 130, vous ne gagnerez que 6 minutes sur le temps de trajet. Peu de temps gagné pour risquer de se faire flasher ou d’avoir un accident !

2 bons réflexes :
• Respirer, se calmer, relativiser !
• Ne pas commettre d’infractions au Code de la route (excès de vitesse, dépassement dangereux, klaxonnements intempestifs, etc.)

Améliorer sa technique et ses réflexes lors d’un stage

Réaliser un stage de conduite sur un circuit permet, avec l’aide d’un moniteur professionnel, de devenir un meilleur conducteur et de renforcer les réflexes au volant. Au cours d’un stage en Porsche par exemple, ou toute autre petite voiture de sport, on découvre comment dompter ses émotions pour maîtriser un véhicule et éviter un éventuel obstacle suivant les différents types de stages proposés.

Le regard dirige les gestes manuels et influe donc sur la capacité à maîtriser un véhicule.

En anticipant les obstacles et en portant son regard au loin, nos réflexes prennent le dessus sur nos émotions. Quand un usager part aux sports d’hiver pour la première fois, on lui répète souvent de ne pas se laisser distraire par les panoramas enneigés et les bas-côtés. C’est très simple : il suffit de porter le regard sur un côté en particulier dirige le véhicule en même temps !

Regarder au loin, dans l’avenir, imaginer le prochain virage, les prochains mouvements, ce sont les réflexes acquis qui feront le reste et dirigeront le véhicule en fonction du regard.

Prendre conscience des dangers de la route

Pour résumer, nous vous recommandons de :
• Ne pas prendre à la légère votre degré de fatigue
• Ne pas consommer d’alcool avant de prendre le volant
• Respecter les limitations de vitesse et les distances de sécurité
• Ne pas céder à la distraction d’un appel téléphonique

Certains mauvais réflexes au volant peuvent devenir banals au quotidien, vous devez donc redoubler de vigilance et vous corriger pour maîtriser au mieux votre véhicule.

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer