Sécurité routière : les salariés encore accros au téléphone pour le travail

12 mai 2022

À l’occasion de la semaine de la sécurité routière au travail, et comme chaque année, MMA publie une étude réalisée par l’IFOP sur le risque routier au travail. La route est la principale cause de mortalité au travail, mais cela ne freine pas forcément les salariés qui selon l’étude, 82 % d’entre eux avouent adopter une conduite à risque. Entre vitesse et téléphone au volant, l’auto-boulot rime souvent avec gros bobo !

Sécurité routière : les salariés encore accros au téléphone pour le travail

Excès de vitesse et téléphone au volant : les principales prises de risques !

Selon l’étude, près de 71 % des sondés avouent ne pas respecter les limitations de vitesse, 56 % déclarent utiliser leur téléphone au volant.

La fatigue est également présente dans 32 % des cas qui déclarent être en état de fatigue en conduisant.

Des comportements dangereux qui sont souvent regroupés et peuvent provoquer de sérieux dégâts.

La technologie est l’une des principales préoccupations en matière de sécurité routière ces dernières années. Les voitures se sont transformées en véritable bureau avec des écrans toujours plus grands qui impactent sérieusement la concentration sur la route.

D’ailleurs, les salariés interrogés par l’IFOP dans le cadre de cette étude déclarent avoir manqué de peu un accident au cours des quatre derniers mois, soit 4 de plus points par rapport à 2021.

La Sécurité Routière a rappelé de son côté que 13 % des accidents mortels sont dus à un manque de concentration engendré par l’inattention ou le téléphone.
Rappelons que le téléphone au volant multiplie par 3 (voir 4 selon l’Organisation Mondiale de la Santé) le risque d’accident de la route.

L’usage du téléphone au volant est passible d’une amende de 135 euros et du retrait de 3 points sur le permis de conduire. Par ailleurs, depuis mai 2020, le téléphone au volant accompagné d’une autre infraction est passible d’une suspension de permis.

Le téléphone peut donc avoir au-delà du risque d’accident de lourdes conséquences sur votre vie professionnelle et personnelle.

Semaine de la sécurité routière au travail

Cette année les journées de la sécurité routière au travail se déroulent du 9 au 13 mai 2022. C’est l’occasion pour les entreprises de sensibiliser aux risques routiers durant les trajets professionnels. Les accidents de la route sont la première cause de mortalité au travail. Chaque année, ce sont environ 4 millions de journées de travail qui sont perdues selon les chiffres de la Sécurité Routière.

L’objectif de ces journées est de développer une culture de sécurité routière au sein de l’entreprise afin d’inciter chacun à se responsabiliser en respectant les règles du Code de la Route.

Tous les employeurs, de petites ou grandes sociétés, sont incités à organiser des ateliers autour de la sécurité routière. Le format est libre le plus important est de participer et d’encourager les salariés à un usage responsable de la route.

Des kits personnalisables peuvent être téléchargés sur le site de le Sécurité Routière.

Publié par Syrinne
Partagez cet article
Nous garantissons les prix les plus bas

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer