Permis de conduire : les candidats pourront bientôt s’inscrire en ligne

27 mai 2019

Les députés ont ouvert la voie à une inscription en ligne à l’épreuve pratique du permis de conduire. Les candidats pourront choisir eux-mêmes leur date d’examen, et organiser leur formation en conséquence. La mesure sera expérimentée dès cet été, malgré les désaccords des auto-écoles.

Les candidats au permis de conduire vont bientôt pouvoir s’inscrire directement en ligne à l’épreuve pratique de l’examen. Mardi 21 mai, les députés ont donné leur accord à l’expérimentation de cette mesure, dans le cadre de l’examen en commission du projet de loi d’orientation sur les mobilités.

Cette nouveauté avait été annoncée dès février dernier, dans la réforme du permis de conduire voulue par Emmanuel Macron. « Cela s’inscrit dans la logique de faciliter l’accès au permis de conduire », a justifié la ministre des Transports, Élisabeth Borne.

Permis de conduire : les candidats pourront bientôt s'inscrire en ligne

Les candidats pourront s’inscrire eux-mêmes

Concrètement, le Gouvernement va mettre en place une plate-forme de réservation par Internet, qui permettra aux candidats de réserver une place d’examen.

La réservation pourra être réalisée par le biais de l’école de conduite, mais également par le candidat lui-même.

Ainsi, dans les départements test, le candidat pourra choisir lui-même son centre d’examen, la date et l’horaire de l’examen de conduite.

Ce tout nouveau système devrait aider les candidats à mieux s’organiser et «à planifier leur formation en conséquence pour se présenter avec les meilleures chances de succès », indique l’amendement.

La fin d’un système d’attribution de places au quota ?

Sur la plate-forme, chaque place d’examen sera attribuée de manière nominative, sans quota et par ordre d’inscription. Cela représente un réel changement par rapport au système actuel.

En effet, aujourd’hui, c’est la Préfecture qui attribue tous les mois un quota de places à chaque auto-école.

La répartition des places d’examen d’une école dépend non pas du nombre d’élèves inscrits, mais de son activité passée : le nombre de places est calculé en fonction du nombre d’élèves qu’elle a présentés à l’examen sur les douze mois précédents. Il en résulte un réel décalage avec la demande actuelle.

L’expérimentation démarrera dès cet été

Toutefois, cette petite révolution dans l’attribution des places d’examen est loin de faire l’unanimité. La mesure a suscité de vives critiques de la part des auto-écoles, largement opposées au projet de loi d’orientation des mobilités, un texte qu’elles jugent « toxique » et « fait pour les plateformes ».

En dépit des mécontents, le dispositif sera testé dès l’été 2019 dans certains départements. La région Occitanie pourrait être la première à en bénéficier.

Si l’expérimentation est concluante, le nouveau système pourrait être généralisé dès 2020 à l’ensemble du territoire français.

Publié par Stephanie
Partagez cet article
Nous garantissons les prix les plus bas

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer