Cyclistes : une nouvelle signalisation!

23 février 2012

Les maires pourront désormais autoriser les cyclistes, dans certains carrefours, à tourner à droite ou à aller tout droit lorsqu’il n’y a pas de voie à droite alors que le feu est rouge, en respectant la priorité accordée aux autres usagers, et principalement aux piétons.

Cette possibilité ressort des dispositions de l’arrêté du 12 janvier 2012, paru au journal officiel du 27 janvier, qui a créé cette nouvelle signalisation.
Cette nouvelle signalisation est composée de panonceaux (petits panneaux placés sous un feu) ou de feux jaunes clignotants qui montrent une silhouette de vélo et indiquent par une flèche la direction autorisée :

Qu’autorise la nouvelle signalisation pour les cyclistes ?

Ces panonceaux ou ces feux autorisent les cyclistes soit à tourner à droite, soit à poursuivre tout droit à un feu rouge lorsqu’il n’y a pas de voie à droite.
Pendant le feu rouge, seule la direction indiquée est autorisée : en aucun cas le cycliste ne peut continuer tout droit lorsque le panneau indique la possibilité de tourner à droite.
En l’absence d’indications spécifiques portées par la signalisation, l’arrêt au feu rouge ou orange est impératif.

feu jaune clignotant vélopanneau pour vélo

 

À partir de quand la mesure sera-t-elle effective ?

L’application de la mesure nécessite une décision du maire et la mise en place d’une signalisation. La mise en place de la signalisation est possible depuis le 28 janvier 2012.
Le « tourne à droite » cycliste est une pratique déjà en vigueur aux Pays-Bas. En France, le dispositif est expérimenté avec succès depuis plus de deux ans à Strasbourg et Bordeaux, et également à Nantes depuis près d’un an.

A Paris une zone expérimentale verra le jour dans le Xème arrondissement. Les panneaux seront installés dans deux «zones 30»  où la vitesse est limitée à 30 km/heure et où les vélos peuvent circuler à contresens. Ensuite ce dispositif sera étendue à d’autres « zones 30 » de la capitale.

La nouvelle signalisation permet-elle également au cycliste de passer au feu rouge pour aller tout droit ?

Non. Le « tourne-à-droite » ou la possibilité de continuer « tout droit » au feu rouge n’est autorisé qu’en présence de la signalisation spécifique. Il demeure strictement obligatoire d’observer l’arrêt au feu rouge sur l’ensemble des intersections ne mentionnant pas l’autorisation.
Le « tourne-à-droite » n’autorise jamais à aller tout droit.

Toute infraction pour franchissement de feu rouge est passible d’une amende de 4ème classe, soit 135€.
Toute infraction à la règle du « cédez-le-passage » est également passible d’une amende de 4ème classe, soit 135€.

Quel est l’intérêt de cette autorisation ?

L’objectif premier est de rendre la circulation du cycliste en ville plus facile et sûre. C’est donc un outil supplémentaire au service des politiques de déplacements menées par les collectivités locales.
Elle permet de réduire le nombre de situations inconfortables, voire dangereuses, dans lesquelles le cycliste se trouve dans l’angle mort des autres véhicules motorisés au moment du démarrage.
Il reste cependant indispensable, pour les cyclistes autorisés à passer au feu rouge, d’aborder l’intersection avec prudence et de respecter et laisser passer -au besoin en s’arrêtant- les piétons qui traversent ou veulent traverser.

Source : sécurité routière

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer