Dijon, vers plus de sécurité sur les routes

16 janvier 2014

Vitesse limitée pour plus de sécurité à Dijon
La ville de Dijon est plutôt active pour améliorer la sécurité routière de son agglomération et de sa région.
Ainsi, depuis aujourd’hui, jeudi 16 janvier 2014, la rocade de Dijon est limitée à 90 hm/h ( 70 km/h sous le tunnel) au lieu des 110 km/h autrefois autorisés.
Que les automobilistes dijonnais se rassurent, ils auront jusqu’au mois de février pour s’habituer avant que le radar fixe ne flashe au dessus de 90 km/h.

Cette mesure rappelle celle du périphérique de Paris mise en place le 5 janvier dernier pour réduire la pollution automobile, le bruit et améliorer la sécurité routière.

Les chiffres de la sécurité routière à Dijon et en Côte d’Or

Pour la Saint Sylvestre, 650 dépistages d’alcoolémie ont été effectués en  : 22 se sont révélés positifs et 10 ont entraîné un retrait immédiat de permis .

Les piétons et cyclistes aussi sont vulnérables, d’autant plus en période hivernale.
De 2008 à 2012, « 24 % des accidents corporels ont impliqué un piéton ou un cycliste et 10 % des victimes tuées étaient des piétons ou des cyclistes », selon la préfecture du département.
« Sur la période 2008-2012 en Côte d’Or, 96 % des accidents de piétons et 91 % des accidents de cyclistes ont eu lieu en agglomération (sur la commune de Dijon, respectivement 69 % et 63 %). 25 % des accidents impliquant des piétons et 17,5 % des accidents impliquant un cycliste ont lieu par des conditions de luminosité réduites. »

Des contrôles et plus de prévention

La police de Dijon a mené des opérations de dépistage d’alcoolémie et stupéfiants l’an dernier également chez les conducteurs de véhicules de transport public de personnes et les taxis.

De son côté la gendarmerie de Côte d’Or utilise sa page Facebook depuis l’été 2013 pour délivrer des conseils, informer et annoncer les contrôles routiers.

Enfin dans la région Dijonnaise, certaines villes et certains villages n’hésitent plus à s’équiper de radars pédagogiques visant à sensibiliser les conducteurs sur leur vitesse.

Sensibiliser tous les publics pour des routes dijonnaises plus sûres

Des réunions d’informations pour les seniors ont aussi été mis en place depuis la fin d’année 2013 ayant pour but de les sensibiliser à la sécurité routière et de revoir des notions de code de la route. Ils pourront notamment s’informer sur l’arrivée de nouveaux panneaux (par exemple les centaines de panneaux de « cédez le passage cycliste au feu» apparus l’an dernier et illustrés d’un vélo jaune, qui autorisent les cyclistes à tourner à droite ou aller tout droit quand le feu est rouge) ou encore se familiariser avec les ronds points de plus en plus nombreux et l’accès à la rocade.

L’OPAD (Office des personnes âgées de Dijon) propose aussi des stages à ses adhérents : 4 heures de cours à bas prix pour réviser sa conduite.

Avec environ 72 000 voyageurs par jour en Tram à Dijon (mis en place il y a un an), les accidents peuvent vite arrivé et a même entrainer un décès en décembre dernier. Une campagne rappelant les consignes de sécurité à respecter, notamment la priorité, à donc été mise en place il y a quelques jours pour sensibiliser les dijonnais et améliorer la cohabitation entre piétons, automobiles, motos, et Tram.

Enfin, « Les modes doux (piétons, cyclistes) ont ainsi été identifiés comme un enjeu de la politique de sécurité routière à mener jusqu’en 2017», note la préfecture. « La sécurité relève d’une cohabitation des usagers dans le cadre d’une circulation apaisée et d’un respect mutuel ».

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer