Handicap et permis de conduire

19 septembre 2014

De nos jours, le permis de conduire est indispensable que ce soit pour trouver un travail ou bénéficier d’une certaine autonomie par rapport aux transports publics. Pour les personnes handicapées, obtenir le permis présente les mêmes enjeux. Faut-il encore trouver une auto-école spécialisée et le financement nécessaire pour le permis

permis et handicap

Des auto-écoles spécialisées pour les personnes handicapées

On n’en parle certainement pas assez des auto-écoles dispensant une formation pour l’obtention du permis aux personnes en situation de handicap.
La raison est simple : même si ces auto-écoles existent bel et bien, elles se font rare pour le moment.
Dans la Meurthe-et-Moselle, c’est l’auto-école à Villers-la-Montagne qui possède un véhicule spécialement adapté.
Dans la Nièvre également, une seule auto-école possède un tel véhicule tout comme cette auto-école spécialisée qui a ouvert en avril dernier à Magenta dans le département de la Marne et qui est la seule dans le secteur. Un formateur, situé à Nevers affirme pourtant que « avec les bons aménagements, presque tout le monde peut conduire une voiture ».

Dans le Lot-et-Garonne, c’est l’auto-école Stendhal de Port-Sainte-Marie et Aiguillon qui dispose d’un véhicule adapté aux personnes à mobilité réduite. Il s’agit d’un investissement important, car le véhicule permettra à des personnes présentant des handicaps différents de pouvoir suivre une formation. Avant cette décision, les personnes en situation de handicap devaient se déplacer à Bordeaux ou à Toulouse pour pouvoir passer le permis.
Les personnes handicapées habitant en Rhône-Alpes doivent en faire de même, comme ce lyonnais myopathe qui passera à Bordeaux, faute de choix…et qui coûtera plus cher que le permis classique.

Les financements destinés aux personnes handicapées pour l’obtention de leur permis

Les personnes en handicap peuvent bénéficier d’un certain nombre d’aides pour pouvoir financer leur permis de conduire dont le coût s’avère en général plus élevé que le coût moyen qui est de 1 067€. Ces aides peuvent être obtenues lorsque la personne handicapée justifie qu’elle a besoin du permis pour trouver ou conserver un emploi. Des aides spécifiques peuvent être accordées par l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées et par le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique.

La prestation de compensation du handicap (PCH) peut permettre de financer le surcoût des heures de conduite lorsqu’un véhicule aménagé est indispensable. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) la plus proche !

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer