De nouvelles mesures annoncées par le Gouvernement pour lutter contre l’insécurité routière

15 octobre 2015

Comme annoncé dans l’un de nos précédents articles, le Comité Interministériel de la sécurité routière (CISR) s’est réuni le 2 octobre dernier afin de débattre de la tendance actuelle qui voit le nombre de morts sur nos routes augmenter par rapport à l’année dernière, qualifiée d’ « année noire » pour la mortalité routière. Le Premier Ministre avait décidé de convoquer le CISR lorsque les chiffres de la sécurité routière du mois de juillet ont été rendus publics et ont affiché une augmentation du taux de mortalité de +19,2 % par rapport à 2014.
À l’issue de la réunion CISR, 22 nouvelles mesures ont été annoncées afin de renforcer la sécurité routière.

De nouvelles mesures annoncées par le gouvernement pour lutter contre l'insécurité routière

Les radars embarqués mis à meilleure contribution

La vitesse sur les routes a bien été sujette à des débats. Si le CISR ne s’est pas attaqué à la question de l’abaissement de la vitesse sur les routes secondaires à double sens et sans séparateurs médian, il a proposé que la lutte contre l’excès de vitesse soit renforcée.

Comment ?

En s’appuyant davantage sur les radars, et notamment les radars embarqués de la troisième génération, et en faisant appel à des « opérateurs agréés », faute d’effectif suffisant.
Environ 260 véhicules banalisés de la police disposent actuellement de tels radars non-détectables par des systèmes comme Coyote. Cette mesure devrait aider à dissuader les automobilistes de dépasser la vitesse autorisée.

De nouveaux radars fixes déployés et une surveillance par des drones

Le Gouvernement a annoncé une augmentation des radars fixes dont le nombre devrait augmenter de 500 d’ici 2018. Les radars mobiles seront 205, fin 2016 et le nombre des radars-leurres augmentera de quatre fois.

La vidéosurveillance sera renforcée ainsi que les radars automatisés afin d’accroître le nombre des contraventions verbalisées.

Autre mesure : la surveillance des routes effectuée jusqu’à présent par des hélicoptères sera remplacée par une surveillance par des drones, moins coûteuse. Les informations seront transmises à des gendarmes qui intercepteront ensuite les contrevenants.

Une bonne nouvelle ?

Le Gouvernement va établir une cartographie grâce à laquelle les automobilistes n’auront plus de doutes quant à la vitesse autorisée sur la route sur laquelle ils sont en train de rouler. Ils pourront accéder à cette cartographie grâce à leur smartphone.
Seul petit hic : il faudra attendre deux ans pour que cette base de données soit finalisée disponible !

Une véritable volonté du gouvernement de lutter contre l’insécurité routière.

Rappel, le 26 Janvier 2015 le gouvernement annonçait  26 mesures pour lutter contre l’insécurité routière.

Le Premier Ministre a également souligné son objectif : moins de 2 000 morts sur les routes en 2020 !

 

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer