Spécial vacances : comment occuper les enfants sur la route ?

24 juillet 2015

Les départs en vacances sont toujours durs : il faut remplir le coffre, optimiser le trajet, affronter la chaleur… Mais toutes les difficultés sont décuplés par la présence de bambins à bord. Les rengaines des enfants sur la route sont bien connues : “quand est-ce qu’on arrive ?”, “j’ai soif”, “j’ai envie de faire pipi”, “j’ai mal au coeur” sont autant de refrains multipliés par le nombre de têtes blondes assises dans la voiture. Quelles sont les trucs et astuces à disposition des parents conducteurs pour maintenir le calme et la sérénité, tout en prenant garde à la sécurité ?

occuper enfants voyage

Les impératifs : la sécurité d’abord

Quel que soit le trajet, court ou long, sur autoroute ou sur de petits chemins de campagne, les enfants doivent impérativement être installés à l’arrière jusqu’à 10 ans, dans un siège auto, et doivent être attachés quel que soit leur âge. Il est exclu qu’un enfant, même très fatigué, s’allonge en travers sur la banquette.

Afin d’éviter la fatigue et l’excitation, il est conseillé de faire des pauses toutes les deux heures au moins. La chaleur, le bruit et la monotonie de la route sont trop dures à supporter pour les enfants au-delà de deux heures consécutives passées dans la voiture.

C’est aussi l’occasion pour le conducteur de se dégourdir les jambes et de reprendre des forces. Il est possible de profiter de cette pause pour visiter un site touristique, ou pour prendre un en-cas réparateur.

Ménager et divertir les jeunes esprits

Pendant que la voiture roule, prévoyez de quoi les occuper intelligemment. Des CD de chansons ou de comptines pour les plus calmes, des jeux vidéo ou des films sur une tablette pour ceux qui ont besoin d’un support visuel – attention dans ce cas à ce qu’ils n’aient pas la nausée en omettant de regarder à l’extérieur du véhicule.

Pour éviter justement l’envie de vomir (et ses répercussions peu enthousiasmantes sur les banquettes de la voiture), il existe des médicaments sans ordonnance, mais aussi et surtout des bracelets spéciaux, qui fonctionnent par acupression, en appuyant sur des points d’acuponcture situés sur les poignets.

Ne laissez pas votre ou vos enfants s’occuper seul durant tout le trajet : prévoyez des jeux de voyage peu encombrants (cartes, échecs), et prenez également le temps d’expliquer le trajet, les échéances, le temps qu’il reste avant la prochaine halte, etc.

Testé pour vous : un DIY (Do it Yourself) spécial trajet. Pour le réaliser c’est assez simple, il faut écrire sur des bouts de papiers rectangulaires les étapes importantes du trajet (grandes villes, régions, lieux touristiques, frontières…), faire des cercles (avec du scotch ou une agrafe) et relier chaque rond dans l’ordre chronologique, en formant un collier. Attacher le collier sur l’appuie tête devant l’enfant. Il pourra ainsi détacher un rond à chaque étape franchie ! Les enfants s’impatientent moins s’ils comprennent l’organisation du voyage. Ce petit DIY fonctionne aussi avec des petits jeux ou gages à faire pendant le trajet et à détacher toutes les demi-heures par exemple. Voici un visuel pour mieux comprendre (source : smallfriendly.com) :

occuper enfant jeu

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer