Auto : les règles à respecter pour voyager avec un enfant

5 avril 2018

Lorsque l’on conduit une voiture, on est responsable de soi, mais également de ses passagers. Il faut redoubler de vigilance, d’autant plus lorsque l’on transporte des enfants. Alors, pour voyager en toute sécurité avec ses bambins, des règles existent. Voici lesquelles.

Auto : les règles à respecter pour voyager avec un enfant

Un enfant, une place, une ceinture

Depuis le 1er janvier 2008, dans tous les véhicules légers, qu’il s’agisse d’une voiture neuve ou d’occasion, chaque enfant doit obligatoirement occuper, seul, une place équipée d’une ceinture de sécurité. Le postulat de base est ainsi posé et il relève du bon sens le plus élémentaire.

Vous l’aurez compris, il est donc strictement interdit d’attacher deux mineurs de moins de dix ans avec la même ceinture de sécurité.

Même si cela peut paraître évident, qu’ils ne doivent pas être installés à l’avant. Vous encourez, en cas de manquement à cette obligation, une amende de 4e classe (soit 135 euros).

Comme toute règle, des exceptions sont cependant prévues. Ainsi, un enfant de moins de dix ans peut s’asseoir à l’avant si et seulement si :

  • il est placé dos à la route dans un siège prévu à cet effet,
  • la banquette arrière est temporairement inutilisable ou déjà occupée par des mineurs correctement attachés,
  • si le véhicule n’est pas doté de siège ou de ceinture de sécurité à l’arrière.

Un dispositif adapté à l’âge et à la morphologie

En outre, pour que la protection soit efficace, il est indispensable que le siège auto soit adapté à l’âge et à la morphologie de votre bambin. Une classification selon le poids a ainsi été élaborée :

  • les bébés de moins de 13 kg doivent être installés dans un lit nacelle, attachés parallèlement au dossier de la banquette par des sangles aux points d’ancrage des ceintures arrière. Autre possibilité, le siège enfant disposé dos à la route, et maintenu par les ceintures de sécurité à trois points du véhicule. Le siège peut être placé à l’avant, à condition que l’airbag côté passager soit désactivé,
  • les bambins de 9 à 18 kg sont assis dans un siège à harnais (à ajuster à la taille de l’enfant, la boucle de sécurité devant être verrouillée juste au niveau des cuisses), ou un siège réceptacle, fixé par les ceintures de la voiture,
  • les enfants jusqu’à 36 kg sont installés sur un rehausseur, afin d’être à la bonne hauteur pour la ceinture de sécurité et ainsi éviter d’être étranglé par cette dernière en cas de choc.

Accident et assurance auto

La route est pavée de dangers, vous le savez bien. Mais si votre bambin est blessé lors d’un accident, il sera totalement pris en charge par l’assurance auto du responsable de la collision (la vôtre ou celle de l’autre conducteur impliqué), au titre de la garantie Responsabilité Civile.

Selon l’Association Prévention Routière, 170 enfants de moins de 14 ans meurent chaque année parce qu’ils étaient mal attachés. Mieux vaut donc vérifier deux fois plutôt qu’une que votre progéniture est installée en toute sécurité.

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer