Sécurité des enfants en voiture : sont-ils bien attachés ?

15 février 2016

Si les passagers d’une voiture sont tous tenus d’être attachés durant un trajet, on pourrait s’attendre à ce que les jeunes enfants soient les mieux protégés. Pourtant, une récente étude a révélé que pas moins de deux enfants sur trois sont insuffisamment attachés, généralement à cause de sièges auto mal installés. Et 4 % ne seraient même pas attachés du tout.
À l’heure des chassés-croisés sur les routes des vacances d’hiver, assurez-vous que vos enfants sont correctement attachés en voiture.

enfant en voiture dans son siège auto

Une législation claire et adaptée aux risques

La loi française, aujourd’hui, rend obligatoire d’utiliser un dispositif spécifique pour attacher les enfants en voiture, jusqu’à ce qu’ils aient dix ans ou atteignent la taille d’1m35, qui permet de porter une ceinture de sécurité standard. Si cette réglementation pour les sièges auto existe, c’est que des études ont été réalisées et ont démontré l’importance d’un siège adapté en fonction de l’âge de l’enfant.

Cette protection tend à protéger de façon adéquate les jeunes passagers, en prenant en compte le fait qu’une collision qui survient à 50 km/h produit le même impact qu’une chute du troisième étage d’un bâtiment.

Chaque semaine, 340 enfants sont victimes d’un accident de la route, et plus de 25 % des moins de dix ans qui y perdent la vie n’étaient pas attachés. Ces chiffres-ci proviennent d’une étude menée fin 2015 par The Journal of Pediatrics.

Une étude extrêmement inquiétante

L’étude menée par la Prévention Routière, en partenariat avec Bébé Confort et le LAB PSA Peugeot Citroën, a porté sur 330 véhicules, qui transportaient en tout 466 enfants. En tout, 458 erreurs ont été observées, soit une à deux erreurs par véhicule en moyenne. La moitié a été qualifiée de sérieuse, et susceptible de créer des lésions graves dans l’éventualité d’un accident.

Elle révèle que 66 % des enfants seraient arrimés de façon inadaptée. Parmi ceux-ci, 4 % ne sont pas attachés du tout, et s’exposent ainsi aux séquelles les plus graves en cas d’accident, 17 % sont attachés, mais ne le sont pas dans un réhausseur adapté à leur âge ou à leur morphologie, et les 45% sont dans un siège adéquat, mais ne sont pas installés correctement.

Il peut s’agir de ceintures mal positionnées, mais dans certains cas, on observe des enfants de 15 mois qui sont placés face à la route, au lieu d’être installés dos à la route comme le préconisent les spécialistes de la sécurité routière. Il est également fréquent que les parents omettent de désactiver les airbags situés face à leurs jeunes enfants, qui risquent de s’étouffer.

Dans le cas des enfants plus âgés, qui utilisent un réhausseur, l’étude a révélé que les parents laissaient souvent leur enfant s’installer seul, sans aide ni vérification d’un adulte. Cette négligence conduit régulièrement à une mauvaise installation.

infographie-securite-enfants-voiture

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer