Elliot le pilote : la nouvelle mascotte de la Sécurité Routière

20 janvier 2017

Après SAM capitaine de soirée, la mascotte de la Sécurité Routière et de l’association Prévention Routière qui s’adresse principalement aux jeunes conducteurs, la Sécurité Routière a lancé sa nouvelle mascotte : Elliot le pilote.

Cette nouvelle mascotte a pour objectif d’apprendre aux enfants (6-10 ans) les règles de la sécurité routière et de permettre aux parents de transmettre les bons réflexes à leurs enfants.

Quel est le rôle d’Elliot le pilote ? Comment protéger nos enfants sur la route ? Quel est le rôle des parents ? Réponse dans cet article !

Elliot le pilote : la nouvelle mascotte de la Sécurité Routière

Elliot le pilote : le nouvel ami des enfants sur la route

Elliot le pilote est le compagnon des enfants sur la route. Il leur enseigne les règles fondamentales de la sécurité routière et leur donne des conseils autour de la bonne conduite :

  • regarder à gauche et à droite avant de traverser,
  • enlever ses écouteurs avant de traverser,
  • les bons réflexes à vélo (casque, route, panneau de signalisation),
  • comprendre les panneaux sur la route.

Ce bonhomme jaune et rouge aux bandes réfléchissantes permet de sensibiliser les enfants avec des vidéos et des jeux ludiques et pédagogiques.

Les parents peuvent également télécharger l’application Sécurité Routière Junior qui a pour effigie Elliot le pilote.

Cette application propose des jeux éducatifs tels que les Incollables qui est une édition « Ensemble sur la route », un « 1000 bornes » spécial Sécurité Routière.
La Sécurité Routière adopte la pédagogie « apprendre et s’amuser » pour sensibiliser les plus petits aux dangers de la route.

Les parents ont un rôle important à jouer dans l’éducation routière de leurs enfants. Ces derniers apprennent du comportement de leurs parents, ils relèvent leurs bons gestes ainsi que les mauvais.

Vous devez donc avoir un comportement irréprochable en voiture puisque les enfants relèvent vos infractions, mais aussi sur la route.

Si vous leur montrez le bon comportement, ils reproduiront les mêmes gestes quand ils affronteront la route seuls.

Les enfants, des usagers vulnérables

En 2015, 85 enfants de moins de 13 ans sont morts sur la route et 1 500 ont été blessés. Les enfants n’appréhendent pas les dangers de la route comme un adulte.

Avec leur petite taille, ils ne peuvent pas anticiper le danger.

Les automobilistes doivent être prudents pour anticiper la traverser d’un enfant.

Chaque année, ce sont environ 4 295 enfants qui sont blessés et hospitalisés. Un triste constat que la Prévention Routière a également remarqué, depuis quelque temps, l’association a lancé l’objectif « zéro enfant tué sur nos routes ».

L’association Prévention Routière se mobilise pour une meilleure sécurité pour les enfants sur la route en proposant certaines mesures :

  • des bandes réfléchissantes obligatoires sur les cartables
  • une réduction de la TVA pour les sièges-autos
  • la mise en place de système anti-collision piétons pour les véhicules neufs
  • une limitation à 30 km/h dans les zones fréquentées par les enfants
  • un aménagement sécurisé de l’ensemble des passages piétons. (zébra et ligne d’arrêt 5 mètres avant le passage piéton)

Nous devons donc tous (conducteurs, parents, pouvoirs publics et enfants) participer à la sécurité de nos enfants sur la route et suivre l’objectif de « zéro enfant tué sur nos routes ».

Publié par Syrinne
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer