Passage à niveau : un danger omniprésent, restez vigilants !

20 octobre 2014

passages-a-niveaux

À l’occasion de la Journée nationale de la Sécurité Routière aux Passages à Niveau en juin dernier, un sondage a été réalisé pour le Réseau Ferré de France. Les Français ont conscience du danger et sont nombreux à trouver les passages à niveau dangereux.
Ils sont 91 à dire connaitre les règles de sécurité à leur rencontre.
Mais les 9 % restant disent tout de même avoir déjà enfreint les règles et 4 interrogés sur 10 avouent ne pas ralentir. Les acteurs de la sécurité routière et ferroviaire continuent donc de sensibiliser grâce à des actions aux abords des passages (notamment à Toulouse, Rodez, MontaubanNemours, Dijon) « pour que les automobilistes, les motards, mais aussi les cyclistes ou les piétons, prennent conscience des risques qu’ils prennent en ne respectant pas les règles de sécurité routière ». (source : Réseau Ferré de France)

Encore des dizaines de morts par an mais un chiffre divisé par deux en 10 ans

Malheureusement, des accidents arrivent encore fréquemment avec les passages à niveau et on en entend souvent parler au journal télévisé lors de drame, comme en 2008 où un car scolaire percutait un train et provoquait la mort de 7 collégiens…

L’an dernier, 118 collisions ont eu lieu entre un véhicule et un train en France, entrainant la mort de 29 personnes et 19 blessés graves.

La majorité des accidents surviennent, car les conducteurs prennent des risques par manque d’attention ou à cause d’un comportement dangereux. Il suffit pourtant d’être vigilant et de faire preuve d’un petit peu de patiences, car ce sont nos vies qui sont en jeu !

Malgré cela selon le Réseau Ferré de France en 10 ans « les accidents ont diminué de 40 % et le nombre de morts a été divisé par deux ». Et au fil des années, certains passages sont supprimés pour être remplacés par d’autres infrastructures moins accidentogènes (comme des tunnels et ponts).

« Soyez sage au passage » : des règles de sécurité à respecter aux passages à niveau

Depuis quelques mois de nouveaux radars ont fait leur apparition : les radars de passages à niveau ! En effet, si vous tentez de forcer la barrière ou de la contourner, des bandes magnétiques déclenchent deux flashs successifs par l’avant et par l’arrière, et la sanction est immédiate : 4 points en moins sur le permis de conduire et 135 euros d’amende.

Les différents spots du Réseau Ferré de France mettent en scène des hérissons qui se comportent mal sur la route, et qui en font les frais sur les passages à niveau.
Ces vidéos ont été diffusées dans toute la France à travers « des actions de prévention locales menées avec les partenaires de RFF, avec le parrainage du ministère des Transports, la Prévention routière, la sécurité routière, l’AMF, SNCF, les élus, la police et la gendarmerie, les bénévoles et les cheminots mobilisés, auprès des usagers de la route. »

Les conseils Permisapoints

Les passages à niveau ne sont pas faits pour être dangereux à la traversée de la voie ferrée et donc pour éviter le drame il suffit de respecter les règles de sécurité routière. Cela est valable pour TOUS les usagers de la route. Ce n’est pas parce que vous êtes en vélo ou à pied que vous pouvez traverser les voies !

  • Ralentissez : à l’approche de passages à niveau des panneaux sont installés à 150 mètres. À leur vue, ralentir pour ne pas risquer d’être surpris et ne surtout pas accélérer.
  • Respectez la signalisation, c’est la base. Lorsque les signaux lumineux (feux rouges clignotants) et/ou sonores sont en marche, il faut absolument s’arrêter et ne pas tenter de passer (même si les barrières ne sont pas encore baissées), le contraire vous mettrait en danger ! S’il y a un panneau STOP, il faut bien sûr marquer l’arrêt avant de s’engager.
  • Restez vigilants : lors du passage sur la voie ferrée, contrôler rapidement des deux côtés pour voir si la voie est libre et qu’aucun train n’arrive.
  • Soyez patients : arrêtez-vous avant les barrières et patientez. En général, il n’est question que d’une minute ! Ne passez pas non plus en chicane entre les barrières. Enfin, attendez que les barrières se lèvent avant de vous engager, car un train peut en cacher un autre.
  • Ne pas s’engager en cas de ralentissements : il se peut que des bouchons se forment à des passages à niveau. Dans ce cas, il ne faut s’engager que s’il n’y a aucun risque de devoir s’arrêter au milieu des voies.
  • En cas de danger : peu de gens le savent mais les barrières des passages ont été conçues pour être facilement brisées au cas où un véhicule resterait immobilisé, pour pouvoir se dégager de la voie. En cas de problème des téléphones d’urgence sont aussi parfois installées aux abords du passage.

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer