#drivingselfie : le nouveau phénomène inquiétant

14 août 2014

Les causes d’accident de la route ont changé avec le temps, en raison de l’évolution des mœurs et… des technologies. Si le téléphone intégré à la voiture était un gadget tendance il y a vingt-cinq ans, l’usage du téléphone mobile est devenu une des menaces les plus préoccupantes à la sécurité des automobilistes aujourd’hui. Passer ses appels en conduisant, on le sait, est dangereux si on ne prend pas la peine d’utiliser un kit mains libres ; mais la tendance plus étonnante qui se répand actuellement est celle du selfie au volant !

téléphone au volant

Après les SMS et les appels au volant… les photos

Les conducteurs qui se prennent eux-mêmes en photo à l’aide de leur smartphone, pour la poster directement sur Twitter avec le hashtag #drivingselfie, mettent en péril leur sécurité et celle des autres pour un résultat tragiquement futile.

Prendre une telle photo requiert en moyenne 14 secondes, ce qui correspond à 500 mètres parcourus sur une autoroute. A titre de comparaison, se recoiffer en regardant le rétroviseur prend en moyenne 4 secondes, et composer un numéro de téléphone environ 7 secondes.

Les Français plus sages, mais adeptes aussi !

Une étude alarmante menée par le constructeur américain Ford a été menée auprès de 7000 européens de 18 à 24 ans (la population la plus touchée par ce phénomène) : un sur quatre déclare avoir déjà réalisé un « driving selfie », et un sur deux admet consulter ses réseaux sociaux en conduisant !

43 % des Français et 55 % des Allemands ont déjà pris une photo du paysage enroulant, et 97 % des Roumains déclarent l’avoir déjà fait !

Un trop grand risque pour si peu

Ford a réalisé cette enquête sous la supervision de Jim Graham, qui déclare « les conséquences potentielles d’un selfie au volant donnent vraiment à réfléchir et il est primordial de l’inculquer dès que possible aux jeunes conducteurs. […] Le selfie fait partie du quotidien des jeunes mais ce geste est vraiment incompatible avec la conduite ».

En avril dernier aux Etats-Unis, une femme de 32 ans a trouvé la mort au volant de sa voiture, alors qu’elle se rendait au travail. Les enquêteurs ont pu faire le lien entre l’accident et une photo publiée sur son compte Facebook.
En effet, une minute avant le crash, la jeune femme avait pris un selfie pendant la diffusion de la chanson Happy de Pharrell Williams avec pour légende « Cette chanson Happy me rend trop heureuse !« . Occupée avec son téléphone, la jeune femme aurait perdu le contrôle de son véhicule et a percuté de plein fouet un camion poubelle sur la voie d’à côté…

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer