Bordeaux : le routier conduisait en regardant un film sur son téléphone

22 juin 2018

Ce n’est pas le premier à qui ça arrive. Un chauffeur routier s’est fait attraper par les forces de l’ordre alors qu’il regardait un film sur son smartphone tout en conduisant. Une pratique très dangereuse et lourdement sanctionnée.

La scène se déroule sur la route nationale 10, sur une portion aménagée en deux fois deux voies, dans le sens Poitiers-Bordeaux. Durant la nuit du lundi 18 au mardi 19 juin, vers 3h45, une patrouille de police repère un poids lourd zigzagant sur la chaussée. Après avoir arrêté puis contrôlé le camion et son chauffeur, les fonctionnaires constatent qu’un téléphone portable allumé, posé sur le tableau de bord, affiche une vidéo en mode pause. Ils tenaient enfin l’explication des nombreuses embardées du poids lourd.

Immédiatement verbalisé, le chauffeur perdra 3 points sur son permis de conduire et encourt une amende très sévère.

Bordeaux : le routier conduisait en regardant un film sur son téléphone

Téléphoner au volant, une pratique à risque

Comme le clame un spot de campagne concernant le téléphone au volant : « Au volant, quand vous regardez votre smartphone, qui regarde la route ? ». Il s’agit effectivement d’un comportement imprudent. Voici quelques chiffres pour vous en convaincre.

Usage du téléphone au volant et accident en chiffres

  • Quel qu’en soit le mode d’utilisation (traditionnel, oreillette, Bluetooth, etc.) le risque d’accident est multiplié par 3.
  • Il est associé à 1 accident sur 10.
  • Sur autoroute, il est la cause de 16 % des accidents mortels.
  • Un conducteur utilisant son téléphone perçoit entre 30 et 50 % d’informations en moins sur la route.
  • Consulter un SMS multiplie par 23 le risque de provoquer un accident.

Lorsqu’il téléphone, un conducteur devient moins attentif à la signalisation et aux autres. Or, une petite seconde d’absence peut engendrer un drame. À 50 km/h, on parcourt 14 m en 1 seconde : le temps de percuter un piéton, un véhicule ou tout autre obstacle.

Des études ont aussi montré qu’un automobiliste se mettait à zigzaguer et à ralentir. C’est au moment de décrocher le téléphone que les risques sont les plus forts.

Les sanctions du téléphone au volant

Partant de ce constat, les législateurs ont décidé de sanctionner l’utilisation du téléphone par un conducteur. Ainsi, depuis 2003, l’article R412-6-1 du Code de la Route stipule que « l’usage d’un téléphone tenu en main par le conducteur d’un véhicule en circulation est interdit ». Depuis 2015, cette mesure s’étend aux oreillettes, écouteurs et casques, qu’on circule à 2, 3 ou 4 roues.

En cas d’infraction, le conducteur risque une amende forfaitaire de quatrième classe de 135 € et le  retrait de 3 points de son permis de conduire.

Dans le cas de notre chauffeur routier, la peine sera alourdie car il tombe sous le coup de l’article R412-6-2 qui interdit « le fait de placer dans le champ de vision du conducteur d’un véhicule en circulation un appareil en fonctionnement doté d’un écran et ne constituant pas une aide à la conduite ou à la navigation ». Outre un retrait de 3 points de permis, il sera sanctionné d’une amende forfaitaire pouvant atteindre 1500 euros.

Téléphoner au volant : quelles solutions ?

Plusieurs solutions restent tolérées. Parmi les plus utilisées :

  • les systèmes Bluetooth intégrés aux véhicules ou aux casques de moto puisqu’ils ne nécessitent pas de tenir le téléphone ni d’oreillette.
  • les mini-enceintes Bluetooth (solution la plus économique).

Dès 2019, les sanctions seront plus sévères. Le 1er ministre, Édouard Philippe, a en effet annoncé que les forces de l’ordre pourront procéder à une suspension de permis le permis de conduire si l’automobiliste a commis « une infraction susceptible de porter atteinte à sa propre sécurité ou à celle des tiers » alors qu’il téléphonait.

Quoiqu’il en soit le meilleur réflexe à adopter reste de couper son téléphone au volant.

Le chauffeur routier devra sûrement effectuer un stage de récupération de points à Bordeaux pour récupérer les points qu’il a perdu

Publié par Stephanie
Partagez cet article
Nous garantissons les prix les plus bas

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer