Bordeaux : un routier alcoolisé provoque un accident et commet un délit de fuite

27 décembre 2017

Outre sa responsabilité de l’accident et son délit de fuite, situation accablante, le chauffeur en question roulait en état d’ivresse et n’avait pas mis sa carte dans le chronotachygraphe. Il a été lourdement condamné.

Bordeaux : un routier alcoolisé provoque un accident et commet un délit de fuite

Une tentative de fuite avortée grâce à l’intervention des automobilistes

La scène se déroule le 15 décembre dernier, à hauteur de la commune de Bègles, sur l’A630 qui constitue la section la plus importante de la rocade bordelaise.

Un poids lourd, immatriculé en Espagne, percute brutalement un automobiliste et pousse son véhicule sur une centaine de mètres. Mais, au lieu de s’arrêter, le chauffard poursuit sa route sans se préoccuper de l’état de santé du conducteur. Heureusement, malgré l’état de sa voiture, ce dernier est sorti indemne de l’accident.

Finalement, c’est grâce à l’intervention d’autres automobilistes, parvenus à le bloquer, qu’il n’a pas réussi à s’échapper. Rapidement présente sur les lieux, une patrouille de la C.R.S. Autoroutière Aquitaine, chargée de surveiller la rocade bordelaise, a arrêté le fuyard.

Huit mois de prison ferme

Outre le délit de fuite, l’homme conduisait en état d’ivresse et n’avait pas placé sa carte dans le chronotachygraphe numérique du poids lourd alors que c’est obligatoire.

Pour rappel, la présence d’un chronotachygraphe numérique sur les poids lourds de plus de 3,5 t est obligatoire depuis 2006.

Couramment appelé « mouchard » par les routiers, il permet de vérifier le respect des temps de conduite et de repos des chauffeurs, enregistre la vitesse du véhicule et les distances parcourues. C’est pourquoi l’insertion de sa carte nominative par le conducteur est obligatoire.

L’objectif est de lutter contre la fatigue au volant, l’une des principales causes d’ accidents des poids lourds.

Jugé en comparution immédiate pour  » délit de fuite suite à un accident matériel et mise en danger de la vie d’autrui, conduite sous l’emprise d’un état alcoolique et conduite sans carte « , il a été condamné à huit mois de prison ferme.

Quelques jours plus tôt, à Bègles également, un autre conducteur avait heurté un piéton avant de prendre la fuite. Activement recherché, il s’est finalement rendu quelques heures plus tard. Les policiers ont alors constaté que son permis de conduire venait d’être annulé suite à plusieurs délits routiers.

Le tribunal de Bordeaux l’a mis en examen pour blessures involontaires et conduite sans permis.

Délit de fuite en cas d’accident : quelles sont les peines ?

La loi punit très sévèrement les auteurs de délit de fuite.

Elle considère que tout individu qui ne s’arrête pas, après avoir joué un rôle dans un accident, pour se soustraire volontairement à ses obligations commet un délit de fuite. Y compris lorsqu’il n’en est pas responsable.

Un délit de fuite est passible des sanctions suivantes :

  • une amende pouvant aller jusqu’à 75 000 euros,
  • un retrait de 6 points sur le permis de conduire,
  • une suspension de permis pouvant aller jusqu’à 5 ans,
  • une annulation du permis de conduire,
  • une obligation d’effectuer un stage de récupération de points,
  • une confiscation du véhicule,
  • une peine de 3 ans d’emprisonnement.

Il est donc préférable d’assumer ses responsabilités, que l’on soit responsable ou pas, notre devoir de citoyen est de rester sur place !

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer