Limitation de la vitesse à 80 km/h, une décision sera prise le 9 janvier 2018

5 janvier 2018

Avec une augmentation constante du taux de mortalité depuis plusieurs années, la sécurité routière devient une priorité pour le Gouvernement qui souhaite réduire la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires à double sens de circulation sans séparateur centrale. Une décision devrait être prise le 9 janvier 2018 lors du Comité Interministériel à la Sécurité Routière (CISR).

Limitation de la vitesse à 80 km/h, une décision sera prise le 9 janvier 2018

Pourquoi faut-il baisser la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires ?

En décembre, la Sécurité Routière a envoyé une documentation complète pour convaincre les préfets de baisser la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires à double sens de circulation sans séparateur central.

La vitesse est la principale cause de mortalité sur les routes, elle est responsable dans 31 % des accidents mortels en 2016.

Les routes secondaires représentent 55 % de la mortalité avec 1 911 morts en 2016.

Selon la Sécurité Routière, l’abaissement de la vitesse à 80 km/h permettrait de durablement diminuer la mortalité sur les routes françaises.

Dans cette documentation, la Sécurité Routière met en avant les bénéfices d’une réduction de la vitesse :

  • réduction de la distance d’arrêt (81 mètres à 90 km/h contre 64 mètres à 80 km/h),
  • réduction de 30 % d’émissions de polluants
  • économie de 120 euros de carburant en 1 an

De plus, la Sécurité Routière souligne que la réduction de la vitesse n’a pas d’impact important sur le temps de trajet :

  •  45 secondes de plus sur 10 kilomètres
  • 2 minutes de plus sur un parcours de 25 kilomètres
  • 3 minutes de plus sur un trajet de 40 kilomètres

Le programme du CISR 2018

Emmanuel Macron avait annoncé en septembre 2017, la présentation d’un nouveau plan de lutte contre l’insécurité routière devant les Préfets.

Durant cette rencontre, les thèmes suivants vont être abordés :

  • la vidéo-verbalisation
  • les kits de détection de l’usage de produits stupéfiants au volant
  • la nouvelle stratégie des radars (radars leurres et privatisation des radars)
  • la limitation de vitesse à 80 km/h
  • la législation concernant les voitures autonomes

Concernant la limitation de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires, le Premier Ministre, Edouard Philippe, a affirmé être favorable à cette mesure à titre personnel.

Cependant, les pouvoirs publics semblent unanimes concernant cette décision qui devrait être mise en place assez rapidement.

Les associations de conducteurs contre cette mesure

Sur la toile, de nombreuses pétitions circulent pour empêcher la mise en place d’une nouvelle limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires.

Les associations de conducteurs comme la Ligue de défense des conducteurs, ont mis en place des pétitions sur le web pour contester cette décision.

La Ligue de défense des conducteurs estime que « cette baisse n’a aucun fondement en matière de sécurité routière ».

L’association de conducteurs a obtenu plus de 2 millions de signatures.

Rappelons qu’en 2016, ce sont 3 477 personnes qui ont perdu la vie sur les routes en France.

Selon la Sécurité Routière, baisser la vitesse à 80 km/h est une mesure qui permettrait de sauver jusqu’à 400 vies chaque année.

La réduction de la vitesse pourrait donc être un bon moyen pour lutter contre la mortalité routière qui ne cesse d’augmenter.

Sauver 400 vies est déjà un grand pas, mobilisons-nous donc pour sauver des vies sur la route !

Publié par Syrinne
Partagez cet article
Nous garantissons les prix les plus bas

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer