Routes : les changements prévus en 2021

15 janvier 2021

L’année 2021 prépare des surprises sur la route. Prime à la conversion, radars, bonus-malus ou encore assurance, voici les changements en 2021 pour les usagers de la route.

Routes : les changements prévus en 2021

Prime à la conversion 2021

Depuis la crise sanitaire liée au Covid-19, le secteur de l’automobile a rencontré de nombreuses difficultés en 2020. Pour le soutenir, le Gouvernement a décidé d’attribuer une prime à la conversion moins avantageuse.

Ainsi, à partir du 1er juillet 2021, tous les véhicule diesel même de Crit’Air 2 ainsi que les essences d’avant 2011 ne seront plus éligibles à la prime.

Jusqu’au 30 juin 2021, il sera toujours possible de bénéficier de la prime à la conversion pour les Crit’Air 2 si votre revenu fiscal de référence vous permet de bénéficier de la prime à la conversion.

Durcissement du malus écologique

Comme chaque année, le malus écologique se durci, il est porté à 133 g de CO2/km, contre 138 en 2020. Par ailleurs, les véhicules les plus polluants, qui émettent plus de 218g de CO2/km, devront s’acquitter d’une taxe de 30 000 €, contre 20 000 € auparavant.

Le malus au poids entrera en vigueur qu’à partir de 2022.

Baisse du bonus écologique

L’aide accordée aux ménages qui souhaitent acquérir une voiture hybride ou électrique va être réduite de 1 000 € à partir du 1er juillet 2021. Les Français pourront donc bénéficier d’une aide de :

  • 6 000 € pour tous les véhicules électriques inférieurs à 45 000 €,
  • 3 000 € pour tous les véhicules électriques dont le prix est compris entre 45 000 et 60 0000 €,
  • 1 000 € pour un véhicule hybride rechargeable de moins de 50 000 € qui parcourent au moins 50 km en 100 % électrique.

Les pneus hiver seront obligatoires

À partir du 1er novembre 2021, les véhicules de 48 départements situés dans les massifs montagneux devront être équipés de pneus hiver ou de chaînes à neige métalliques ou textiles. Les Préfets devront établir une liste des communes où les pneus hiver seront obligatoires.

L’objectif est de limiter les embouteillages sur les routes dans les régions montagneuses et d’améliorer la sécurité des usagers de la route.

Hausse des prix du péage

Comme chaque année, les prix du péage seront réévalués. À partir de février, les tarifs du péage devraient augmenter d’environ +0,4 %, contre 0,8 % en 2020. Une augmentation qui prend en compte l’inflation de l’année 2020 qui a été faible en raison de la crise sanitaire.

Augmentation des zones à faibles émissions

Les zones à faibles émissions ont pour objectifs de limiter la pollution automobile dans les grandes villes. Déjà en vigueur depuis plusieurs années dans des villes telles que Paris ou Lyon, les vignettes Crit’Air seront désormais étendues à 7 autres villes en 2021.

Les villes concernées sont :

  • Aix-Marseille,
  • Montpellier,
  • Nice,
  • Rouen,
  • Strasbourg,
  • Toulon,
  • Toulouse.

En fonction des décisions locales, les vignettes Crit’Air 3,4,5 ne pourront plus circuler ou seulement à certains moments.

Retour des 90 km/h dans certains départements

Suite à la décision du Gouvernement de laisser aux présidents de départements la possibilité de repasser à 90 km/h sur les routes secondaires en 2020, certains départements tels que l’Aube, la Mayenne et l’Aveyron devraient sauter le pas en 2021.

Un numéro d’identification pour les vélos

En 2021, les vélos neufs devront être dotés d’un numéro d’identification. Ce numéro sera inscrit sur un fichier et a pour objectif de lutter contre le vol. Ces règles devraient également être appliquées pour les vélos d’occasions à partir de juillet 2021.

Assurance : vers une baisse des tarifs pour les voitures électriques ?

Malgré les confinements et la baisse des sinistres, le prix des cotisations des assurances devraient augmenter en 2021. Sauf pour les véhicules électriques, qui eux, devraient voir leurs cotisations à la baisse.

Le Gouvernement a proposé, de supprimer pendant 2 ans la taxe spéciale sur les conventions d’assurance (TSCA), pour les modèles électriques immatriculés à partir du 1er janvier.

Augmentation des radars

Suite à la crise sociale qui a engendré la destruction, de nombreux radars, l’objectif de l’État qui était d’équiper les routes françaises de 4 700 radars pour 2018 est loin d’être atteint. En octobre 2020, il y avait déjà un peu moins de 4 000 radars en service sur les routes.

L’objectif est d’atteindre les 4 700 radars d’ici fin 2021. Des radars tourelles devraient voir le jour dans les zones urbaines.

Par ailleurs, la privatisation des voitures radars devrait se poursuivre avec un objectif de 450 voitures contre 223 actuellement.

De plus, l’installation de radars pourrait désormais être directement décidée par les maires sans passer par le Préfet. Une proposition qui doit être intégrée à la loi sécurité et qui est encouragée par le Ministre de l’Intérieur.

Publié par Syrinne
Partagez cet article
Nous garantissons les prix les plus bas

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer