5 règles à respecter avant de prendre la route cet hiver

10 novembre 2015

Nombreux sont les conducteurs à appréhender l’arrivée de l’hiver, s’imaginant déjà perdre le contrôle de leur véhicule sur les routes verglacées, la peur au ventre. Vous êtes déjà 27% à stresser au volant en temps normal, alors, avant l’arrivée des premières neiges, nous vous invitons plutôt à découvrir 5 règles pour accueillir plus sereinement la venue des basses températures !

5 règles à respecter avant de prendre la route cet hiver

1.  Allez-y tranquillement sur l’accélérateur

Une accélération trop franche sur la neige et c’est la glissade assurée ! Voici la technique à employer pour vous en sortir : Une fois avoir enclenché la première vitesse, laissez la pédale d’embrayage remonter de manière très progressive, en gardant les roues dans l’axe du véhicule, si possible. Appliquez-vous d’autant plus si vous êtes en montée.

Si votre voiture patine trop lors de l’accélération, passez la seconde ou désactivez l’antipatinage, si votre véhicule en est équipé. Le cas échéant, n’oubliez pas de réactiver l’antipatinage une fois cette difficulté surmontée.

2.  Adoptez une conduite tout en douceur et en souplesse

Une fois sur la route, maintenez votre allure autant que possible. Si le véhicule se met à chasser, ne paniquez surtout pas ! Pensez à débrayer au lieu de freiner, tout en contrebraquant pour remettre le véhicule dans le bon sens.

Bien sûr, les freinages et coups de volant trop brusques sont absolument à proscrire si vous ne souhaitez pas perdre toute votre adhérence à la route et finir votre course dans une congère ou dans un autre véhicule.

 3.  Anticipez chacune de vos manœuvres

Gardez toujours en tête que, sur la neige, votre voiture met beaucoup plus de temps à s’arrêter qu’en temps normal. Cela signifie qu’il vous faudra anticiper au maximum vos différentes manœuvres, quitte à en faire un peu trop au début. Cependant, rassurez-vous, personne ne vous en voudra d’être trop prudent dans ces conditions.

Aborder les freinages, les accélérations et les virages avec une vitesse limitée vous permettra également de rester maître de votre véhicule. Si un véhicule vient à se déporter dans votre direction, vous devriez avoir largement le temps de l’éviter.

4.  Equipez-vous de pneus neige

Confectionnés à partir d’un mélange de différentes gommes, les pneus neige, également nommés pneus hiver, sont conçus pour améliorer la tenue de route des voitures sur le verglas et sur la neige.

Surtout, n’attendez pas l’arrivée des premiers flocons ! Au contraire, nous vous conseillons vivement d’installer ces pneus spécialement adaptés aux basses températures sur votre véhicule dès le mois de novembre afin de ne pas être pris au dépourvu.

5.  Ne cédez jamais à la panique

« Plus facile à dire qu’à faire », certes, mais efforcez-vous de garder l’esprit au clair en appliquant les techniques évoquées ci-dessus. Des techniques qui deviendront rapidement des automatismes, avec un peu de pratique.

Si vous vous sentez définitivement trop stressés pour prendre la route, arrangez-vous pour limiter au maximum vos déplacements. Notez qu’il existe des stages de conduite sur neige ou sur glace. Une bonne manière de s’entrainer en sécurité, tout en s’amusant !

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer