Alcool au volant : objectif zéro gramme ?

12 octobre 2015

Une association d’automobiliste a lancé le 25 septembre l’opération “Je suis un héros, je roule à zéro”.

Forts de la constatation que 28 % des accidents mortels sur la route sont liés à l’alcool, l’association a décidé de mettre en place une opération de communication incitant les automobilistes à ne pas consommer une seule goutte d’alcool avant de prendre le volant.

jeunes qui trinquent verres d'alcool

Une proposition modérée derrière le message radical

En fait, la préconisation n’est pas d’instaurer une absence absolue d’alcool dans le sang, mais de faire baisser le minimum légal de 0.5 grammes à 0.2 grammes d’alcool par litre de sang. C’est d’ailleurs le niveau, 0,2g qui a été imposé aux jeunes conducteurs depuis le 1er juillet 2015. Ces derniers n’ont que 6 points sur leur permis, et conduire en ayant consommé de l’alcool entraîne la perte de 6 points de permis, donc du permis de conduire !
Mais pourquoi les jeunes n’auraient pas le droit de consommer un verre de vin et les permis 12 points oui !

Le taux maximum d’alcool dans le sang, toléré au volant, a déjà été revu plusieurs fois à la baisse :

  • 1983 : 0.8g par litre de sang
  • 1994 : 0,7g par litre de sang
  • 1995 : 0,5g par litre de sang

Se dirige-t-on vers un nouvel abaissement général de ce taux ?

Dans le cadre des soirées entre amis, la règle préconisée est de désigner un capitaine de soirée (surnommé “Sam” dans les campagnes de communication) qui est chargé de conduire au retour, et s’engage à ne pas boire un seul verre pendant la soirée.

Véhiculer une idée positive

Depuis longtemps, l’idée communément admise chez la majorité des conducteurs est contenue dans l’expression “un verre ça va, deux verres bonjour les dégâts”.

Il est temps de faire prendre conscience aux conducteurs que non seulement, ils mettent en danger leur vie, mais surtout celle des autres.
L’alcool est un véritable fléau pour la sécurité routière, régulièrement des campagnes de sensibilisation sont lancées. Récemment, c’est l’histoire de Rodolphe qui nous a émus en dénonçant la consommation d’alcool chez les jeunes.

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer