Piétonnisation des quais rive droite à Paris : bonne ou mauvaise idée ?

9 octobre 2015

Après la piétonnisation de la rive gauche, voici venu l’heure d’en faire de même pour la rive droite. La question a été posée aux Parisiens en consultation publique en juin et juillet dernier. La fermeture des voies des berges de la rive droite de la Seine a été proposée par la Mairie de Paris dans la lignée du projet de voir le nombre de véhicules dans la capitale diminuer… Si pour l’écologie et la qualité de l’air à Paris, c’est une proposition tout à fait honorable, certains Parisiens s’inquiètent de voir leur temps de trajet s’allonger considérablement.

quais de Seine rive droite vue conciergerie

Deux options possibles quant à la limitation de la circulation automobile sur la rive droite

Petite ou grande limitation : c’est la question… Une première option consiste à fermer la circulation automobile sur la rive droite sur une longueur de 1,5 km. Le tronçon concerné serait celui de la voie Georges Pompidou situé entre la rampe de sortie de Châtelet et le bas de la rampe d’entrée juste avant le pont de Sully.

Projet 2 quai rive droite

La deuxième possibilité est celle d’une fermeture totale de la circulation sur la voie Georges Pompidou, mais cette fois-ci sur une longueur de 3,3km, soit le double. Il s’agit du tronçon entre le tunnel des Tuileries et le tunnel Henri IV. Les deux tunnels précités seront aussi fermés aux automobiles.

Plan projet quais rive droite

Qu’elle que soit l’option choisie, elle entraînera sans doute des conséquences pour une partie des Parisiens, et notamment ceux qui empruntent quotidiennement cet axe.

Conséquence de la piétonnisation de la rive droite : allongement du temps de trajet quotidien ?

Pour défendre son projet, la Mairie de Paris évoque les résultats satisfaisants de l’opération qui a permis de fermer la circulation sur la rive gauche. La circulation a été modifiée sur 2,3 km et pour la Mairie, cela n’a pas entraîné un impact négatif sur les déplacements des automobilistes parisiens qui ont trouvé « des solutions de rechange ». Ces solutions n’ont pas occasionné des bouchons ailleurs.La qualité de l’air s’est vu améliorée ( diminution de 15% du niveau de dioxyde d’azote sur le site)

Résultats non corroborés pourtant par l’étude réalisée par le MEDEF en 2014 qui fait état d’un allongement des temps de parcours quotidiens de 41 % sur la rive gauche, entre le Pont Neuf et la Concorde et de 53 % sur la rive droite. La nouvelle fermeture à la circulation sur la rive droite pourrait provoquer un allongement supplémentaire de 10 à 30 minutes pour les automobilistes…

Mais la mairie de Paris a souligné que seuls 6% des véhicules effectuent la totalité du parcours de Concorde au Quai Henri IV, limitant de fait la portée des perturbations de trafic.

Fort du succès de l’aménagement des quais de la rive gauche et de la place de la République, la Mairie souhaite poursuivre son développement d’un Paris piéton.

Source : Mairie de Paris

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer