Les nouvelles pastilles vertes

10 mars 2015

La lutte contre la pollution est un dossier prioritaire pour la Ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal. Améliorer la qualité de l’air passe nécessairement par des mesures favorisant les véhicules les plus propres. La Ministre a annoncé, au mois de février dernier, la mise en place d’un certificat identifiant les voitures les moins polluantes et leur conférant certains avantages. Voici les points essentiels de ce dispositif.

une nouvelle pastille verte pour les véhicules

 

Pour les véhicules les plus propres : un certificat vert avec cinq étoiles

Ségolène Royal a indiqué qu’il y aurait des certificats « qualité de l’air » de plusieurs couleurs en fonction du niveau de pollution émis par les voitures.

Un système d’étoiles viendra étoffer le dispositif du certificat : cinq étoiles seront attribuées aux véhicules les plus propres (immatriculés depuis le 1er janvier 2011), alors que ceux qui ont plus de 19 ans, donc les plus polluants, disposeront d’une seule étoile.

La pastille verte apporte des avantages !

Loin d’être un simple système permettant d’identifier et de classer les véhicules en fonction du seuil d’émission de gaz nocifs, la pastille verte permettrait aux automobilistes concernés de circuler dans les futures « zones de basse émission » des grandes villes, ou encore en cas de circulation alternée. D’autres avantages pourraient également être accordés aux véhicules les moins polluants par les collectivités : stationnement gratuit ou autorisation de circuler sur les couloirs réservés aux bus.

Un système similaire a déjà existé dans le passé, la pastille verte mise en place en 1998 autorisait ceux qui la détenaient de circuler pendant les périodes des pics de pollution.

Le dispositif du certificat vert a été annoncé en même temps que le plan antipollution de la Maire de Paris, Anne Hidalgo, a été présenté au Conseil de Paris. Ce plan vise à interdire de la circulation dans la capitale et ceci dès juillet 2015, les cars et les poids lourds polluants. L’étape suivante serait l’interdiction de la circulation en semaine des véhicules de plus de 19 ans et les deux-roues de plus de 16 ans, dès mi-2016. Et pour terminer, le plan prévoit une interdiction des véhicules diesel d’ici 2020, ainsi que des voitures essence immatriculés avant 2011.

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Récupérez 4 points

Voir les stages autour de vous

Nous garantissons les prix les plus bas

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer