Permis de conduire : comment ça se passe chez nos voisins européens ?

11 décembre 2014

Depuis le mois de janvier 2013, les pays européens se sont engagés dans la voie de l’harmonisation des conditions et des règles d’obtention du permis de conduire… Les Etats de l’Union européenne délivrent désormais le précieux sésame sous la même forme de carte plastifiée mais les pratiques semblent encore disparates en fonction des pays. Alors, avons-nous des raisons d’envier les Belges, les Allemands et les Espagnols ?

europe permis

Coût du permis en Europe

En France, le principe est la liberté d’établissement des tarifs par les auto-écoles. Le forfait moyen est d’environ 1 000 € pour 20h de conduite mais il varie fortement en fonction des villes : jusqu’à 1 500 € à Paris alors que son coût descend à 780 € à Lille.

Idem pour le Royaume-Uni où les tarifs, comme en France, connaissent des différences en fonction des villes. Toutefois, le forfait pour 20h est moins élevé : 484 €.

En revanche, en Allemagne, le permis coûte plus cher qu’en France. Il faut compter en moyenne entre 1 200 € et 1 600 € pour le forfait minimum avec des disparités entre la partie Est et l’Ouest du pays où le coût du permis peut atteindre les 2 000 €.

Quant à l’Espagne, le tarif moyen est de 723 €. Le forfait varie en fonction des villes et des auto-écoles comme en France.

En Italie, le forfait minimum est encore plus bas : 550 €.

Dans certains pays le coût du permis est moins élevé qu’en France car les candidats choisissent de passer par la filière libre.

Passer le permis de conduire en candidat libre

En Belgique, on peut passer le permis en candidat libre ou par le biais d’une auto-école. Une fois l’examen théorique réussi, le candidat libre obtient un permis provisoire avec guide pour 36 mois, alors qu’en passant par l’auto-école, le candidat a droit à un permis provisoire de 18 mois sans guide. Trois mois après, il est possible de passer l’examen pratique dont le montant, pour la filière libre, est de 100 €, et d’environ 1 000 € si l’on le passe par le biais d’une auto-école. Le taux de réussite est presqu’identique pour les deux filières.

Au Royaume-Uni, les cours d’auto-école ne sont pas obligatoires à partir du moment où le candidat démontre qu’il connaît les règles du Code de la route et qu’il sait conduire de manière sûre. Par conséquent, le coût du permis se trouve réduit.

En France, il est désormais possible de passer le permis en candidat libre grâce à une ordonnance du 1er octobre 2013 mais la plupart des candidats passent par les auto-écoles. Ils sont donc confrontés aux délais d’attente et aux disparités géographiques des taux de réussite… et donc à un coût du permis souvent supérieur à celui des autres pays européens ! Actuellement le débat des tarifs est donc relancé, ainsi que le monopole des auto-école sur le précieux examen du permis de conduire.

Publié par Stephanie
Partagez cet article

Nous garantissons les prix les plus bas

Récupérez 4 points

Suivez-nous sur Facebook

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services.
En savoir plusFermer